Categories ActualitésPolitique

8ème congrès de la LD-debout : La Ligue Democratique joue son unité ce week-end

Le comité national de préparation du 8ème congrès de la Ld-debout peut pousser un ouf de soulagement.

Mis au dernier moment devant le fait accompli par la Direction du Cices qui a évoqué des «raisons techniques» pour interdire la tenue du Congrès, ils vont finalement tenir leur congrès au Centre de formation municipal de Grand Dakar. L’endroit, selon le porte-parole de la Ld-debout, «sera aménagé pour contenir à l’événement». Ainsi les dissidents de la Ld-debout vont jouer leur avenir politique ce week-end. Suspendus de la Ligue démocratique par leurs camarades, Mamadou Ndoye, Souleymane Guèye Cissé, Cheikh Guèye et consorts n’entendent pas reculer dans leur volonté de «restaurer l’image» de leur parti. C’est pourquoi, précisent-ils, l’objectif de ce 8ème congrès n’est pas d’exclure ces «Jallarbistes» arrimés à la locomotive de Macky Sall.

Le congrès qui était prévu au Cices se tiendra maintenant au centre de formation municipal de Grand Dakar. A l’issue d’une Conférence nationale, le Comité national de préparation du 8ème congrès de la Ld avait procédé à la réservation avec paiement du montant intégral à la date du 04 janvier 2018, de la salle de l’Unité africaine du Cices pour la date du 17 février. Mal leur en a pris, puisque le 08 février 2018, un mois après paiement, et à 09 jours de la date du Congrès, la Direction du Cices a décidé d’interdire la tenue dudit Congrès pour «des raisons techniques».

Cela n’a pas découragé les initiateurs de la Ld-Debout qui sont décidés à tenir coûte que coûte leur congrès. C’est en tout cas l’annonce faite par Souleymane Guèye Cissé et Cie au cours d’une conférence de presse avant hier. «La Ld-Debout prend à témoin l’opinion nationale et internationale de cette illustration majeure du recul du projet démocratique sénégalais ; l’histoire retiendra que c’est pendant le régime du Président Macky Sall. La Ld-Debout signifie que ces manœuvres seront sans effet et que le Congrès de la Ld se tiendra contre vents et marées», a détaillé Pape Sarr qui a fait office de porte-parole du jour. Ainsi le Comité national préparatoire du 8e Congrès ordinaire de la Ld informe l’ensemble des militants et sympathisants, que malgré cette situation, la tenue du Congrès est toujours maintenue pour le samedi 17 février 2018 à Dakar, dans un lieu qui sera précisé dès demain.

Réagissant à la dernière réunion convoquée par le Bureau politique, la Ld-Debout invite l’ensemble des militants et sympathisants du Parti à ne pas se laisser divertir et à se concentrer sur l’organisation du congrès. Aussi, ils précisent que «les décisions prises à ce soi-disant Bureau politique sont nulles et de nul effet au regard des conditions de convocation et de tenue de cette rencontre». En ce qui concerne, la décision de suspension de l’ancien Secrétaire général, Mamadou Ndoye avec les camarades Famara Sarr, Mamadou Diop Castro, Abdoulaye Gueye, Me Wagane Faye, Mamadou Lamine Sanokho, Pape Mbaye Ndiaye, entre autres leaders historiques, ils ont apporté leur soutien à l’entreprise de sauvetage de la Ld menée par la Ld-Debout qui est une confirmation que la Ld-debout est l’âme de la Ld.

 

Magib GAYE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *