Categories Société

Abdoul Aziz KEBE : ««Je ne comprends pas pourquoi on doit interdire le port du voile »

Accroché au sortir de la présentation du bilan du pèlerinage à la Mecque édition 2019, à propos de l’interdiction du port du voile dans une école de la place, le Pr Abdoul Aziz Kébé, islamologue, rappelle que «le port du voile est un élément positif par rapport à la morale sénégalaise».

D’où son étonnement. «Je ne comprends pas pourquoi on doit interdire le port du voile à l’école sauf si on a d’autres raisons qu’on ne nous a pas expliquées. Je ne vois pas en quoi le port du voile gêne, et est un élément qui viole les principes de l’égalité», s’interroge-t-il.

Sollicité pour faire des recommandations, M. Kébé souhaite «qu’on respecte les lois du pays. Ce qui nous permet d’avoir des écoles publiques, privées où il y a le même esprit de citoyenneté».

De l’avis du Pr Kébé, «la diversité doit être respectée et doit se refléter dans tous les secteurs où les fragments de la société se rassemblent, que ce soit à l’école ou dans la rue. Nous devons pouvoir voir des jeunes filles qui se rasent le crane si elles veulent, d’autres qui se voilent. C’est la diversité de la société».

Auparavant, il a tenu à rappeler que «la relation entre les différentes croyances doit se faire sur la base du respect de chacun». Poursuivant, le Professeur Kébé renseigne que le voile a deux significations : religieuse et esthétique. Pour certains, c’est une obligation. D’autres le font par coquetterie. «Dans les deux cas, le droit, la Constitution permettent à chacun de s’exprimer. C’est la liberté de l’individu de s’habiller, de s’exprimer sauf si cela enfreint l’éthique, la morale sociale», dit-il.

 

 

Lire aussi :

Institution Jeanne d’Arc : Après les élèves du primaire, les voilées du lycée mises à la porte

 

 

Emile DASYLVA  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *