Accaparement des vaccins : Les médecins spécialistes jettent les blouses

48h sans travail. C’est le mot d’ordre de grève décrété, hier et aujourd’hui, par les médecins, pharmaciens et dentistes en spécialisation. Ces blouses blanches qui constituent la première cible dans la campagne de vaccination anti-Covid dénoncent la discrimination qu’ils subissent sur les vaccins.

Visant en première ligne le personnel sanitaire, les personnes vivant avec des comorbidités et celles âgées de 60 ans et plus, la campagne de vaccination contre la Covid-19 commence déjà à faire grincer des dents dans les rangs du personnel sanitaire. Regroupés autour d’un collectif, les médecins, pharmaciens et dentistes en spécialisation qui se disent écartés de cette vaccination au profit d’autres personnes qui ne font pas partie de la cible prioritaire ont décrété un mot d’ordre de grève de 48h. Dans un communiqué rendu public, le président du Collectif des médecins, pharmaciens, et dentistes en spécialisation (Comes), Gilbert Bonaventure Thiaw,  et ses camarades rappellent que dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les autorités sanitaires ont décidé de procéder, dans un premier temps, à la vaccination des cibles prioritaires qui sont représentées par le personnel de santé de première ligne, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques. A la suite de cette décision, leurs collègues, médecins en spécialisation, ont répondu présents à cette campagne qui vise à les protéger ainsi que leurs familles et les usagers qu’ils rencontrent au quotidien dans les structures hospitalières. Mais, à leur grande surprise, il leur a été rapporté qu’au niveau de certains centres hospitaliers de Dakar, se réalisaient des «pratiques discriminatoires» vis-à-vis des médecins en spécialisation. Car, on leur aurait opposé «un refus catégorique à l’accès au vaccin». Alors qu’au même moment, on procède à la vaccination d’autres agents ou personnel non médical notamment des politiciens. Des personnes exerçant au sein des structures comme des agents administratifs, techniques et secrétaires entre autres se font vacciner. «Le Collectif des médecins, pharmaciens, et dentistes en spécialisation (Comes) condamne fermement et avec la dernière énergie le manque de respect et de considération à l’égard de ses membres encore une fois», martèlent Gilbert Bonaventure Thiaw et ses collègues.

Ainsi, pour fustiger ce qu’ils considèrent comme une injustice, ces blouses blanches décident de décréter une cessation de toute activité hospitalière sur toute l’étendue du territoire national. Ce, pour une durée de 48h à compter d’aujourd’hui, mercredi 3 mars 2021, en réponse à l’injustice grandissante dont sont victimes les médecins sans statut. Le Collectif des médecins, pharmaciens, et dentistes en spécialisation (Comes) appelle à plus de sérieux et de considération vis-à-vis de ce personnel médical en spécialisation.

 

 

 

 

 

Samba BARRY

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*