DEFILE : Oumou Sy illumine les Recidak

on .

La cérémonie officielle des Rencontres cinématographiques de Dakar (Recidak) a été tenue, mardi, au Grand Théâtre national. Durant cet évènement, la styliste Oumou Sy a présenté quelques costumes portés dans différents films.

A l’occasion de la cérémonie officielle des Recidak présidée par le ministre de la Culture et de la Communication Mbagnick Ndiaye, un défilé de costumes de films réalisés par la styliste Oumou Sy a été fait. Des costumes qu’elle a conçus spécialement pour des films typiquement africains. Oumou Sy affirme avoir utilisé quatre mille costumes dans le film les Caprices d’un fleuve et quatre mille cinq cents costumes dans le film Hyènes. D’après la styliste, la seule chose qui l’a inspirée a été le scénario. Pour ne pas sortir du cadre du film, elle se devait de le respecter à la lettre. La styliste déclare qu’elle doit être dans la peau du réalisateur et également amener son plus pour réussir au travail. La conception des costumes se fait au fur et à mesure que l’on tourne, selon la styliste. «A chaque fois qu’il y a tournage de film, on prépare les costumes adéquats à chacune des séquences», explique-t-elle.

 

Les costumes représentés au défilé sont au nombre de six. Les quatre ont été utilisés dans le film Linguère Ramatou. Celle-ci qui boitille, tient une canne et porte une botte dorée, un chapeau et un boubou marron. Alioune, lui, a également une canne, un chapeau, un manteau noir, une écharpe et un pantalon bleu. Les deux amazones par contre sont les porteuses de bijoux et de bagages. L’une porte un boubou rouge et l’autre un grand boubou marron. Dans le film Les Caprices d’un fleuve, El Moctar y porte un grand boubou traditionnel. Et dans Calacalado de Flora Gomes, le personnage est enroulé d’un tissu rouge. La styliste Oumou Sy a également salué le soutien de Sembène Ousmane qui n’a ménagé aucun effort pour sa participation à la création des costumes des films. 

Marietou FAYE

(Stagiaire)