Aida MBODJI : « ce n’est pas aux députés de déterminer l’identité de X »

Les députés de l’opposition ont boudé ce mercredi 17 février 2021 la séance  de la plénière de l’Assemblée nationale devant valider la liste des membres de la Commission ad hoc chargée de statuer sur la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO.

 

Au sortir de l’hémicycle, le député Aida MBODJ a donné les raisons de ce boycott. A l’en croire, ses collègues ont eu une attitude responsable en boudant la séance et en se constituant en bouclier devant  Ousmane SONKO.

 

« Le Président de l’Assemblée nationale  n’a pas répondu aux questions préalables posées par les députés qui peinaient même à prendre la parole. D’ailleurs, il n’y a que leur collègue Toussaint MANGA qui a posé une question préjudiciaire se référant à l’article 76, sans retour », déclare le député.

 

Aida MBODJ déplore l’attitude de Moustapha NIASS qui n’a pas daigné permettre aux députés de s’exprimer. A l’en croire, tout cela est arrivé parce que la  justice a été incapable de montrer des preuves et les députés ne sont pas édifiés sur l’identité de X, si c’est SONKO ou pas. «En réalité, le réquisitoire introductif du Procureur ni celui du juge d’instruction ne pouvait saisir l’Assemblée nationale puisque il n’a pas fait une enquête pour entendre la partie civile ou SONKO et ce n’est pas aux députés de faire le travail à leur place pour déterminer l’identité de X», martèle l’ancien maire de Bambey.

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*