Categories ActualitésPolitique

APRES SA SORTIE SUR L’IMPOSSIBILITE POUR MACKY DE BRIGUER UN 3e MANDAT… Sory Kaba limogé

Le président de la République a limogé, hier, Sory Fantamady Kaba de son poste de Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur, au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Il est remplacé par Amadou François Gaye, expert financier, titulaire d’un MBA, selon un communiqué. Ce limogeage intervient moins de 24 heures après la sortie du désormais ex Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur qui a déclaré, dimanche dernier, que le chef de l’Etat ne pouvait pas briguer un troisième mandat puisque la constitution le lui interdit. Une déclaration qui a mis tout le parti présidentiel dans tous ses états. Yakham Mbaye, responsable Apr et directeur général du quotidien national Le Soleil avait aussitôt dénoncé «l’indiscipline» de Sory Kaba. Après lui, c’est la section Apr et la Cojer de Fatick, ville natale du président Macky Sall qui sont montées au créneau pour exiger son limogeage. «Sory, un DG déchu par sa déloyauté. C’est avec regret que nous avons suivi, ce matin, les graves allégations de Sory, qui vient, comme à l’accoutumée, encore une fois de plus de manifester sa déloyauté envers le Président. Fatick n’acceptera pas de notre parti l’Apr et de notre coalition qu’un débat prématuré de 2024 occupe nos efforts et notre temps», disent-ils. «C’est dommage alors que Sory Kaba qui fait feu sur tout, n’arrive toujours pas à comprendre que ce n’est pas en investissant les médias qu’on se fera remarquer. (…) Il s’autoproclame censeur pour limiter les mandats du chef de l’Etat. Là où de brillants juristes livrent des avis divergents. Pourtant la souveraineté appartient au peuple», affirment les jeunes de la Cojer de Fatick. Pourtant Macky Sall a dit lui-même à plusieurs reprises qu’il ne briguerait pas un troisième mandat. «Les Sénégalais n’accepteront plus un troisième mandat, c’est fini pour moi», avait-il dit. «Ce deuxième mandat est le dernier pour Macky Sall», avait renchérit Seydou Guèye à l’époque où il était porte-parole du gouvernement. Mais visiblement Macky Sall n’aime pas qu’on épilogue sur l’éventualité ou non pour lui de briguer un troisième mandat.

Charles Gaïky DIENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *