Arrêt de production des cimenteries : « la fiscalité agressive etabusive de l’État » en cause

Les cimenteries du Sénégal disent être obligées d’arrêter leur production à cause de la conjoncture mondiale. Ce qui signifie des pertes d’emplois pour des milliers de Sénégalais. Ce qui interpelle le
directeur exécutif de Amnesty International Sénégal qui estime que l’Etat du Sénégal doit au plus vite trouver une solution à ce problème.

« L’arrêt de production des cimenteries n’aura pas seulement un impact sur leurs employés, fournisseurs et prestataires mais sur les centaines d’entreprises formelles et informelles du secteur du bâtiment qui emploient des milliers de jeunes », déclare-t-il.


Par ailleurs, Seydi GASSAMA de faire signaler que les cimentiers dénoncent «  la fiscalité agressive et
abusive de l’État et du refus de la révision tarifaire pour leur permettre de faire face aux charges ».

WALFNet

Exit mobile version