Les ASP déchirent les contrats de Macky SALL, attaquent les préfets et décrètent 72 h de grève

Les agents d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP) ne veulent pas du plan de sortie de crise proposé par le chef de l’Etat lors de la dernière réunion du Conseil des ministres.

Dans un communiqué, l’Union des ASP du Sénégal rejette toute prolongation de contrat  et veut la création d’un corps spécial. Ainsi, elle renseigne que ses membres «ne signeront aucun engagement si ce n’est pas un corps spécial ».

 

« Lors du conseil de ministre du 12 janvier 2022, le chef de l’Etat a décidé de prolonger d’une année, à compter du 1er janvier 2022, l’engagement des Assistances à la Sécurité de Proximité (ASP), et demande au ministre de l’intérieur de finaliser, au plus tard en juin 2022, l’entrée en vigueur du nouveau statut des ASP. Nous rappelons à l’opinion que l’Union des ASP du Sénégal n’est pas entrée dans ce combat pour ces multiples prolongements de contrat mais pour que l’Etat nous sorte 8 ans de précarité des pécules de 50.000 FCFA de salaire, indemnités, primes, cotisations sociales, un plan de carrière…», souligne le communiqué.

 

 

Poursuivant, les ASP Jettent un pavé dans la mare des préfets qui n’ont pas autorisé leurs déclarations de marche. Selon eux, il s’agit d’une tentative d’intimidation visant à affaiblir leur combat.

 

« L’Union des ASP du Sénégal dénonce énergiquement la posture de certains préfets suite aux dépôts de nos lettres d’information pour des manifestations. Toutes nos lettres d’informations relatives à des manifestations pacifiques ont été refusées par les préfets. Certains même n’ont pas respecté la procédure. C’est-à-dire faire des enquêtes, ce qui est une violation de notre droit constitutionnel à manifester. Ainsi nous n’accepterons pas les menaces, les tentatives d’intimidation adressées par l’agence d’assistance de la sécurité de proximité aux ASP », indiquent-ils.

 

Se disant déterminée à aller au bout de son combat, l’Union des ASP du Sénégal annonce « une grève de 72h qui sera programmée sur toute l’étendue du territoire à partir de fin janvier s’il n’y pas de changement sur le pécule ».

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*