Assemblée nationale : Moustapha DIAKHATE fustige la lettre des avocats de SONKO

 L’ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakkar (BBY) juge inacceptable la lettre des conseils juridiques du leader de PASTEF adressée au président de l’Assemblée nationale. Selon lui, les robes noires ont manqué de respect à l’institution parlementaire.

 

« La saisine des avocats du président Ousmane SONKO au président de l’Assemblée nationale est inacceptable. Ils ont fait fausse route et ils doivent comprendre que l’Assemblée nationale est une institution de la République. Une institution qui n’est pas un tribunal. La commission ad hoc qui va se charger d’étudier la demande de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO n’est pas un tribunal. S’ils veulent plaider, ils n’ont qu’à attendre la justice. Mais je crois cette lettre est inacceptable »,  a-t-il déclaré sur les ondes d’une radio.

 

Pour Moustapha DIAKHATE, la seule personne qui intéresse l’Assemblée nationale aujourd’hui, c’est Ousmane SONKO.  Et, estime-t-il, les avocats de ce dernier, pour le moment, n’ont rien avoir avec la procédure enclenchée à l’Assemblée nationale

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*