Categories ActualitésSociété

ATTAQUE A MAIN ARMEE A MAMPATIM KOLDA : Un mort, quatre blessés

Les populations de la commune de Mampatim restent plongées dans la douleur, avec le braquage survenu, dans la soirée du dimanche, entre le village de Saré Pathé Bouya et Mampatim, le chef lieu de la dite commune. Le bilan est lourd. Un mort (un garçon de 13 ans) et quatre blessés dont trois femmes ont été enregistrés. Les blessés ont été acheminés à l’hôpital régional de Kolda. Selon une source, les malfaiteurs, au nombre de six, seraient venus de la région de Tambacounda et de Diaobé, à bord de trois motocyclettes. Cette attaque est survenue en pleine brousse, au moment où des fidèles du village de Koulécounda, venus assister à la ziarra annuelle de Saré Pathé Bouya, retournaient chez eux. Auparavant, cette même bande se serait prise à des commerçants de Diaobé, à leur retour du marché hebdomadaire de Badion.

Bien armés, ces malfaiteurs dépouillèrent ces fidèles, à bord d’un minibus, de leur argent ainsi que de leurs téléphones portables. En outre, les occupants des deux véhicules de la mairie de Mampatim auraient subi le même sort. Après leur forfait, ces malfaiteurs reprirent leur chemin de retour. A ce propos, les forces de l’ordre et de sécurité sont déjà à leurs trousses, afin de les mettre hors d’état de nuire. Avec ce braquage, se pose, à nouveau, la question de l’insécurité dans la région de Kolda. Consécutivement au travail de ces forces sur le terrain, une véritable quiétude régnait, avant cette date, dans la région de Kolda frontalière avec la Gambie et les deux Guinées. En vue de lutter, davantage, contre l’insécurité, l’implication des populations locales faciliterait ce travail dans toute la région en général et dans cette commune rurale en particulier, distante d’une cinquantaine de kilomètres de Kolda ville sur la route de Vélingara.

Aliou DIAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *