Baïla WANE et la charte de non-violence : SONKO « est allé à l’encontre du ndiguel de Serigne Mountakha ».

Le président du parti Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) n’a pas tenu sa promesse faite aux guides religieux à la suite des évènements du mois de mars. C’est l’avis de l’ancien Directeur général de la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE) qui a transhumé au lendemain de la débâcle des WADE.

 

Pour Baïla WANE, Ousmane SONKO exerce la violence et foule aux pieds les lois de la République en prenant « la population comme des masses moutonnières qu’il peut mener où il veut ». Et sa récente déclaration de ne point signer une charte de non violence montre à suffisance, selon Baïla WANE, qu’il est « un leader anthropophage qui consomme ses propres militants en les engageant dans ses problèmes personnels ».

 

« La déclaration, je la trouve très malheureuse. Le Sénégal aspire à une paix sociale. Nos khalifes généraux ont demandé à ce qu’on cultive la paix plutôt que la violence. Je suis effaré d’entendre SONKO qui était aux côtés de Serigne Mountakha prendre une telle position. C’est allé à l’encontre du ndiguel de Serigne Mountakha. Mais il y a des leaders qu’on appelle leaders anthropophages. La confiance repose entre l’audace, la compétence et l’intégrité », déclare l’ancien responsable du PDS.

 

Balayant les propos des observateurs qui attribuent la violence constatée ces derniers mois au pouvoir, Baila WANE estime que dans un Etat de droit, on applique le droit. Dès lors « c’est une violence normale car elle appartient à L’Etat. L’Etat doit mettre des garde-fous », indique-t-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

1 Commentaire

  1. La vie des Sénégalais n’a aucun changement avec ce que vous dites les guides avec tous se que Macky a fait ou était c’est guide Macky accompagné avec son justice a trac que tous opposant ou était c’est guide et les événements de mars avant qu’il se produise ou étaient est ce que Macky les a entendu aujourd’hui sonko est au droit au mur signé cet charte égale emprisonné les opposant car en tout moment Macky et son justice peut faire collé un motif convoqué un opposant au tribunal et ils n’auront pas le droit de résister parce que tu as signé la non violence tu parle au tribunal malheureusement tu ne reviendra pas et personne d’entre chez gens la qui vous ont fait signé cet charte ne pourront rien faire alors sonko a très tôt compris de cet le violence seule l’Etat peuvent garantir la non violence. Le système est en danger et tous membres du système feront pour qu’il ne tombe pas mais malheureusement elle va tomber on a quelques qui est sur tous les plans et les erreurs de momodou dia ne se reproduire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*