Categories ActualitésSociété

Bambilor : Un autre « Baye FALL » arrêté, le verger de Modou Kara incendié

Un autre suspect est mis aux arrêts par la brigade de Sangalkam, suite au meurtre du berger Thierno Sow survenu samedi. L’enquête suit son cours.

Les choses bougent dans la commune de Bambilor, après le meurtre de Thierno Sow. La Division des investigations criminelles (Dic) a arrêté un autre Baye Fall du nom de Salam, qui, selon une source proche de l’enquête, est le propriétaire du fusil qui a tué le berger, samedi. Il a regagné son ami Mamadou Bara à la brigade de Niague, en attendant leur transfert à Dakar.

Un autre jeune Baye Fall, celui qui voulait séparer les deux protagonistes, Mamadou Bara et le berger, a reçu un coup de coupe-coupe qui a fini par sectionner son index droit. Du coup, il se retrouve à l’hôpital général de Grand-Yoff, depuis le jour du meurtre.

Aujourd’hui, la situation peut dégénérer d’un moment à l’autre. Hier soir, la gendarmerie a été informée de casses et d’incendie provoqués par des individus non identifiés, qui sont entrés dans le verger du marabout Serigne Modou Kara Mbacké, pour tout casser. La gendarmerie, arrivée quelques minutes plus tard, n’a fait que constater les dégâts. Du côté de la famille de la victime, un avocat a été commis en la personne de Me Thioub. Ce dernier a été présenté à l’Union des éleveurs du littoral. Son combat n’est pas pécuniaire, mais plutôt une bataille, selon l’avocat, pour que justice soit faite. «C’est un combat dans le triangle meurtrier qui se situe entre Dakar, Thiès et Louga ou plus de cinq bergers ont trouvé la mort dans des situations similaires», lance Me Thioub.

Les éleveurs qui se sont déplacés en masse dans le village de Dény Guédj Sud ont demandé à l’Etat de rétablir la loi sur le domaine national. «Cette loi permettra à l’Etat de faire cette répartition qui aboutira à la mise en place d’espace pour les éleveurs qui sont traqués comme des malfaiteurs partout», dira Souleymane Sow, secrétaire général de l’Union des éleveurs du littoral.

Berger de son état, Thierno Sow a été tué par balle par des individus se réclamant disciples du marabout Serigne Modou Kara Mbacké. Le jour des faits la victime âgée de 26 ans, marié et père de deux enfants, revenait du village de Dény Sud, après une journée de recherche de pâturage. Son présumé meurtrier a sorti comme dans un western son arme, pour tirer à bout portant sur un jeune berger qui regagnait son village, avec son troupeau, après des heures de durs labeurs. Passant devant le jardin, il sera interpellé par un groupe de Baye Fall qui y loge.

Après quelques échanges de propos aigres-doux, s’en est suivi une vive altercation entre le berger et les Baye Fall. Mais vu la résistance dont faisait montre l’éleveur, l’un des Baye Fall sort une arme et tire deux coups qui atteindront le jeune berger d’abord à la jambe, puis à l’abdomen. Malgré son cri, les Baye Fall le torturèrent pour enfin le garder dans leurs locaux plus de deux tours d’horloge.

Constatant que le berger perd plus de sang, les assaillants décident alors de l’évacuer au poste de santé le plus proche, à Bambilor. Mais Thierno rendra l’âme en cours de route.

 

 

 

Najib SAGNA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *