Bobi Wine : le chanteur ougandais de 38 ans devenu principal opposant

Le principal opposant au président Museveni a voté ce jeudi lors de l’élection présidentielle. Parmi les nombreux candidats au scrutin, le chanteur de 38 ans s’affirme comme la principale alternative au pouvoir en place depuis 35 ans.

Sur Africanews, Bobi Wine rappelait la semaine dernière l’importance d’aller voter lors de l’élection présidentielle : « voter, c’est protester », disait-il. L’opposant principal à l’indéboulonnable président, Yoweri Museveni, a joint l’acte à sa parole en allant très tôt ce jeudi déposer son bulletin dans l’urne.

Robert Kyagulanyi est un phénomène dans ce pays d’Afrique de l’Est. La pop star de 38 ans est le symbole de l’opposition en Ouganda. Parmi les 10 autres candidats en lice, Bobi Wine représente la principale alternative au président Museveni, 76 ans, à la tête du pays depuis 1986 et qui se présente pour un sixième mandat.

Une alternative crédible

Bobi Wine a déjà payé le prix fort pour ses prises de position. Il a été arrêté à plusieurs reprises depuis 2018. Il dit avoir été parfois torturé et accuse le régime d’avoir réprimé sa première campagne à la présidentielle.

Le chanteur devenu député incarne aujourd’hui le renouveau pour la politique ougandaise et un espoir crédible de changement pour les partisans de la « Plateforme d’unité nationale ».

A propos Mame birame 18022 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*