Categories ActualitésSociété

Bougane GUEYE :  «Sidy Lamine me prenait comme son propre fils»

Le ballet des personnalités au domicile de feu Sidy Lamine NIASS ne s’estompe pas. Ce mercredi 12 décembre, c’est le patron de D-medias qui s’y est rendu pour présenter ses condoléances à la famille de l’illustre disparu.

«Au-delà de l’environnement des affaires, j’entretenait avec Sidy Lamine une relation personnelle et extraordinaire. Il me prenait comme son propre fils. Il me conseillait, m’orientait et m’encadrait sur beaucoup de choses. Sa disparition va me marquer sur tous les plans. Il n’a jamais mené des combats d’intérêt personnel, mais des combats pour la liberté d’expression, le renforcement de la démocratie au Sénégal, des combats contre l’injustice, etc. Ses convictions l’ont poussé à transformer son groupe de presse en un mur de lamentations pour les sans voix. Il donnait la parole à tout le monde. Il a transféré cet esprit à tous les journalistes qui sont passés dans son groupe. C’est lui qui nous a poussés à nous oublier, nous-mêmes, au profit des citoyens. Sa vie était utile pour le Sénégal. Nous avons perdu notre premier parent. Parce que c’est quelqu’un qui m’accompagnait. On échangeait à n’importe quel moment, sur beaucoup de sujets. Je l’avais invité à mon congrès d’investiture de samedi dernier. Il m’avait répondu, sur un ton taquin, j’ai un problème de décollage et d’atterrissage. Je n’ai pas compris. Il revient pour me dire je suis blessé. J’aurai bien aimé assister à cette cérémonie», a déclaré Bougane GUEYE.

 

 

 

 

WALF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *