Budgets 2021 HCCT, CESE et Assemblée : NIASSE, Aminata Mbengue NDIAYE et Idy pèsent 34 milliards 639 millions CFA

Le président de la République sait bien«entretenir» ses alliés.

Dans le projet de loi de finances 2021, Moustapha NIASSE (AFP), Aminata Mbengue NDIAYE (PS) et Idrissa SECK (Rewmi), respectivement Présidents de l’Assemblée, du HCCT et du CESE émargent pour un budget annuel global de 34 milliards 639 millions CFA. Cerise sur le gâteau, ce sont des augmentations à tous les étages. Le montant destiné à l’institution dirigée par Moustapha Niass sera de 19 milliards 441 millions l’année prochaine, contre17 milliards 801 millions en 2020, soit une hausse de plus de 1,6 milliard. Aminata MBENGUE NDIAYE verra, elle aussi, le total des crédits mis à sa disposition prendre l’ascenseur. Le Haut Conseil voit son budget passer, en effet, de 8,640 milliards en 2020 à 9,614 milliards en 2021, soit1 milliard de plus. Nouveau Président du Conseil économique, social et environnemental, Idrissa SECK hérite d’un budget qui passe de 6,603milliards à 7,584 milliards. Ce qui fait un petit bonus de 900 millions environ. Que voulez-vous ? L’alliance a un coût. Le chef de l’APR est prêt à faire saigner les finances publiques pour le payer au prix fort. Ses «chers» alliés sont prêts à encaisser jusqu’au dernier centime pour ranger leurs ambitions et s’aligner sur ses positions.

 

 

 

 

 

Ibrahima ANNE

 

A propos Mame birame 17358 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

2 Commentaires

  1. Aucun respect pour le contribuable sénégalais. Notre peuple est en réalité complice parce qu’ayant accordé des suffrages à tous ces gens là. Un peuple qui élit de tels types sans morale ni éthique, seulement soucieux de leurs intérêts particuliers, n’est pas victime mais complice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*