Candidature du PS en 2024 : «WILANE cherche juste à faire le buzz et sortir de son hibernation prolongée»

Au Parti socialiste, l’idée émise par son porte-parole d’un candidat du Ps pour l’élection présidentielle de 2024 ne fait pas l’unanimité. Si le coordonnateur de Vision socialiste botte en touche soutenant que cette question n’est pas encore abordée par les instances du parti, d’autres socialistes membres de la cellule des cadres socialistes assimilent cette sortie à un jeu de calcul politique où Wilane cherche à faire le buzz.

 

La position affichée par le porte-parole du Parti socialiste est en train de semer la discorde dans le parti de Ousmane Tanor Dieng.  Coordonnateur de Vision socialiste, Alpha Bayla Guèye, dans un entretien téléphonique avec WalfQuotidien, n’a pas manqué d’exposer son inquiétude sur l’idée «inachevée» développée par leur porte- parole. «Wilane a dit que le Ps aura un candidat en 2024. Ce qui intéresse l’opinion, ce n’est pas si le Ps aura un candidat en 2024. Je ne peux pas commenter une idée inachevée ou une idée où on cherche à entrer dans la tête d’une personne. Les Sénégalais et certains militants du Parti socialiste veulent savoir si le Ps aura un candidat issu de ses rangs pour la présidentielle de 2024. Un candidat de ses rangs c’est-à-dire qui a été préparé et choisi par les instances régulières du parti et mis en face de l’opinion par les socialistes. C’est ce que les Sénégalais veulent savoir», explique le patron de Vision socialiste. Malheureusement, poursuit Alpha Bayla Guèye, «du point de vue formel on n’a pas encore tranché sur cette question. Les discussions que nous avons entre camarades, il y a certes une exigence forte d’avoir un candidat socialiste, mais ce n’est pas encore débattu». Selon lui, «tout ce tintamarre qu’il y a eu autour de cela n’en valait pas la peine parce que la question n’a pas été traitée comme cela se devait. C’est une lapalissade de dire que le Ps aura un candidat en 2024». Le fond du problème, souligne Alpha Bayla Guèye, «c’est que Abdoulaye Wilane n’a pas eu le courage d’aborder un candidat du Ps issu de ses rangs»

 

Idée également partagée par un autre membre de Vision socialiste qui trouve que Wilane cherche à faire le buzz. «Wilane n’a fait que réaffirmer la vocation de chaque parti politique. En outre, la subtilité de M. Wilane réside dans sa volonté manifeste de ne pas préciser la coloration de ce prétendu candidat. Cela laisse penser que Wilane cherche juste à faire le buzz et sortir de son hibernation prolongée», explique ce membre de Vision socialiste qui a préféré garder l’anonymat. Sur les motivations de la sortie du maire de Kaffrine, l’interlocuteur de WalfQuotidien développe : «Tout laisse croire que le calcul politique en est la base. Il y a une forte probabilité de couplage des locales avec les législatives en 2022, par conséquent il sera difficile d’être député et maire. L’Apr en sa qualité de locomotive de la coalition Benno fera son choix en priorité et selon les localités. M Wilane espère juste, avec cette sortie, s’arroger le droit de choisir en premier à Kaffrine étant entendu que le Ps n’est plus en mesure d’exiger depuis la disparition de Tanor». Sur la pertinente de cette proposition juste un an après la présidentielle de 2019, ce membre de Vision socialiste, également analyste politique, trouve que «sur le plan politique, c’est légitime vu la proximité des échéances électorales et la faiblesse apparente du Ps. Il semble fort que ce soit du ‘chacun pour soi, Dieu pour tous’. Cela sonne comme si Wilane n’avait pas confiance en la capacité de son Secrétaire général de tenir tête à l’Apr ni aux capacités du Parti socialiste d’obtenir un bon quota d’investiture dans les listes Benno».

 

Il y a quelques jours, Abdoulaye Wilane persistait et signait encore que le Ps aura un candidat en 2024. Sûrement pour faire taire les réactions suite à sa première déclaration. «L’ambition n’est-elle pas le moteur de la vie ?», s’interrogeait-il sur sa page facebook. «Si oui, tout parti sérieux a le devoir de se projeter pour le futur à fortiori un grand parti comme le Ps qui s’est toujours illustré par des organes très structurés et des militants très bien formés. Il coule donc de source que nous, militants engagés, avons bien intégré les données perspectives du Ps. Bien que l’encrage du Ps au sein de la coalition Benno Bokk Yaakaar ne souffre d’aucune contestation, nous avons le droit et le devoir de dire que le Ps aura bien un candidat à la présidentielle de 2024», affirmait Abdoulaye Wilane. «Donc pour ceux qui s’agitent après la sortie de l’honorable député et Maire de Kaffrine et par ailleurs porte-parole du Ps, je dirai qu’ils n’ont rien compris ou bien ils sont tout bonnement des opportunités qui ne sont même pas méthodiques. Parce que simplement obnubilés par leurs propres intérêts.Vive le Ps, vive le responsable digne !!!», concluait le député maire de Kaffrine.

 

 

 

 

 

Magib GAYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*