Categories Politique

Caricature de Bamba par JA : Macky Sall se rebelle contre le journal

Le volet de bois verts continue de s’abattre sur le Magasine parisien Jeune Afrique depuis sa publication sur la caricature de Serigne Touba. La toute dernière réprobation, est celle du chef de l’Etat Macky Sall pour condamner avec la dernière énergie l’attitude du site Jeune Afrique face au fondateur du mouridisme.

En effet, le président Macky Sall estime que la liberté de presse ne peut pas être un prétexte pour «agresser» les convictions et croyances religieuses des citoyens. «Nous condamnons avec toute la fermeté cette caricature.

Et dès que j’ai su l’information, j’ai demandé à mes proches de prendre contact avec Jeune Afrique pour retirer l’article. Vous savez n ne doit pas se refugier derrière la liberté de presse pour offenser la croyance des autres.

Le Sénégal est trop tolérant mais nous ne saurions accepter ce genre de pratique», a-t-il dénoncé, hier alors qu’il recevait le Premier ministre italien, Matteo Renzi, en visite de courtoisie au Sénégal. Et l’actuel locataire du palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor de poursuivre : «J’ai appelé le Khalife général des mourides le jour même des faits pour compatir avec lui et manifester tout mon soutien et ma solidarité à la communauté mouride». Des propos rapportés par le quotidien Grand-Place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *