Non classé

Centrale thermique : la SENELEC et la BAD trainées en justice

La construction d’une centrale thermique de 120 mégawatt, à Malicounda, une localité située à quelques encablures de Mbour, risque d’être suspendue.

Pour préjudices causés aux communautés au cours de la réinstallation, des organisations de la société civile ont attrait la Senelec et la Banque africaine de développement (Bad), devant la justice. La plainte a été déposée depuis vendredi, 17 décembre 2021, par Lumière synergie pour le développement (Lsd) et le Collectif des impactés par la centrale électrique de Malicounda, auprès du mécanisme de recours de la Bad.

Selon les requérants, des parcelles d’habitation ont été occupées par le projet sans indemnisations justes et à la hauteur des préjudices subis.  En outre, se désolent ces derniers, les ménages agricoles de cette commune ont été victimes de la spéculation foncière et ont subi des préjudices sur leurs moyens de subsistance. «La Senelec, le maître d’ouvrage délégué du projet et responsable de l’acquisition des terres et des indemnisations n’a pas respecté les normes de la Bad en la matière. Quant à la Bad, elle n’a pas veillé au respect de ses propres règles et n’a pas procédé au suivi des indemnisations. Cela, pour s’assurer qu’elles sont conformes aux sauvegardes sociales et environnementales», lit-on dans un communiqué conjoint.

 

 

 

 

 

 

Salif KA

 

 

 

 

What's your reaction?

Related Posts

1 of 64

1 Comment

  1. PTI chief and Former Pak PM Imran Khan has come into the limelight once again.
    His interview led to a meme fest on Twitter and has gone viral on the
    internet.

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *