Categories ActualitésInternational

« C’est un début », réagit Barack Obama après les élections de mi-mandat

L’ancien président des Etats-Unis Barack Obama a estimé mercredi que les résultats des élections de mi-mandat étaient « un début », au lendemain de la reconquête par les démocrates de la Chambre des représentants au Congrès américain.

« Notre travail continue », a déclaré Barack Obama dans un communiqué. « Le changement dont nous avons besoin ne viendra pas d’une unique élection – mais c’est un début. La nuit dernière, les électeurs à travers le pays l’ont enclenché ».

L’ancien président démocrate, en retrait de la vie politique depuis qu’il a quitté la Maison Blanche, s’était néanmoins largement impliqué dans la campagne.

Si les démocrates n’ont pas réussi à reprendre le contrôle du Sénat mardi, Barack Obama s’est dit sûr que « l’attention » serait portée sur la majorité retrouvée à la Chambre des représentants, ainsi que sur les postes de gouverneurs gagnés par son parti.

Voir l'image sur Twitter

Barack Obama@BarackObama

Congratulations to everybody who showed up and participated in our democracy in record numbers yesterday. The change we need won’t come from one election alone – but it is a start. Last night, voters across the country started it.

Il s’est félicité de l’élection d’un « nombre record de femmes et de jeunes vétérans d’Irak et d’Afghanistan », de « jeunes leaders exceptionnels » et d' »une vague de candidats issus de minorités ».

Barack Obama a également salué la participation « record » au scrutin, ainsi que plusieurs décisions tranchées par les électeurs au niveau des Etats, citant par exemple « le renforcement du droit de vote ». Un million et demi d’anciens prisonniers américains ayant purgé leur peine ont récupéré leur droit de vote en Floride suite à l’approbation des électeurs.

« Je suis confiant qu’en allant de l’avant, nous allons entamer un retour vers les valeurs que nous espérons voir dans la sphère publique – honnêteté, décence, compromis, et défense les uns des autres en tant qu’Américains, non divisés par nos différences mais unis par des croyances communes », a prédit l’ancien président.

 

 

 

 

 

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *