Categories ActualitésPolitique

Cheikh GUEYE : « le rapport qui aurait incriminé Khalifa SALL n’existe pas »

Un oubli royal ou une soumission ? En tout cas, c’est à se poser la question car sur les rapports publiés par l’inspection générale d’état, aucun d’entre eux ne fait état de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, affaire sur laquelle l’ancien maire de Dakar avait été emprisonné.

Sur ce, de l’avis d’un des proches de Khalifa Sall, Cheikh Guèye joint au téléphone, si rien n’a filtré jusqu’ici sur cette affaire du côté de l’état, c’est que l’ex-maire socialiste est exempt de tout reproche. Mieux, le maire de Dieuppeul Derklé demande la déclassification du rapport sur la base de laquelle le leader de Manko Taxawu Sénégal avait été jugé et condamné.

La vérité sur l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar reste toujours en pointillés. Les rapports de l’Inspection Générale d’Etat ( 2016, 2017 et 2018-2019) qui devaient éclairer la lanterne des Sénégalais sur cette affaire qualifiée de politico-judiciaire, et qui a tenu tout le pays en haleine pendant des années, n’ont pas levé tous les mystères qui entourent ce dossier.

Mieux, dans leurs rapports rendus publics récemment sur l’état de gouvernance et de la reddition des comptes, les vérificateurs de l’Etat ont beaucoup examiné la gestion des collectivités territoriales. C’est pour cela que d’aucuns trouvent surprenant le fait que cette affaire ne figure pas sur ces dits rapports, surtout avec toutes les casseroles qui ont été collées à la peau de l’ex – maire de Dakar pendant toute la procédure. Ce qui risque de créditer davantage la thèse d’une cabale politico-judiciaire qui avait été orchestrée par le régime de Macky Sall pour écarter un sérieux adversaire de la course à la Présidentielle. Ou bien le Chef de l’Etat a-t-il voulu mettre son coude sur ce dossier dans le but d’éviter que les citoyens ne découvrent le contraire de ce qui a été dit jusqu’ici par la justice ? Ce qui ne fera d’ailleurs qu’accentuer la crainte de certains observateurs de la scène politique qui redoutent une certaine instrumentalisation de l’Ige malgré le travail colossal qu’elle abat. Car, selon bon nombre d’entre eux, l’Ige, au lieu d’être un juge, reste au service exclusif du président de la République.

En tout cas, depuis son accession à la magistrature suprême en 2012, Khalifa Sall est jusqu’ici le seul à avoir eu des déboires judiciaires, suite à un rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) sur sa gestion et qui a été transmis à la justice pour l’ouverture d’une information judiciaire contre le maire de Dakar. Seulement, à en croire le maire de Dieuppeul Derklé qui semble être au fait de ce rapport, même ce dit rapport qui a été mené sur la ville de Dakar lave Khalifa Sall à grande eau de toutes mauvaises gestions.

A cet effet, ajoute-t-il sans ambages, le rapport montre qu’il y a une bonne gestion de la mairie de la ville de Dakar. Mieux, martèle Cheikh Guèye, les vérificateurs lui ont décerné une note en guise d’encouragements et de félicitations. C’est pour cela, conclut-il, qu’on n’entendra rien sur la ville de Dakar. « Ce qui se passe, c’est qu’ils ont voulu l’arrêter, mais le rapport n’a jamais dit cela. Ce que je veux dire est que le rapport qui l’aurait incriminé n’existe pas. C’est pour cela que vous ne le verrez jamais», assure le proche de Khalifa Sall au bout du fil.

Dans la même veine, il remet en cause l’existence du rapport sur la base de laquelle Khalifa Sall a été emprisonné. A l’en croire, ce rapport n’existe pas parce que, au vu des informations qu’il contient, il allait être rendu public. « C’est pourquoi depuis lors, les gens n’ont eu cesse de demander la déclassification de ce rapport. C’est juste une phrase, qui demande à l’ancien maire de revoir les conditions de création et de fonctionnement, qui l’a emmené en prison. Il y a anguille sous roche », déclare-t-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’AS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *