Categories International

Claudy Siar menace : « Les dirigeants africains qui autoriseront ce vaccin … »

L’indignation se poursuit dans l’opinion publique africaine après la sortie de deux médecins français sur le test d’un vaccin contre le Covid-19 en Afrique. Claudy Siar, après avoir condamné avec véhémence cette sortie de route, met en garde les dirigeants africains qui se prêteront à ce jeu dangereux.

Claudy Siar : « Les Africains ne seront pas les cobayes de l’humanité »

Lors d’une émission sur LCI, ce jeudi 2 avril, deux éminents professeurs en médecine ont eu l’outrecuidance de proposer un essai clinique d’un vaccin contre le coronavirus en Afrique. Il n’en fallait pas plus pour créer une vague d’indignation et d’ardente colère sur le continent.

Claudy Siar, concepteur de la Génération consciente, a élevé une vive contre protestation contre ces deux médecins français, qui ont tenu ces propos « injurieux ».

Mais l’animateur vedette de Radio France international a tenu à interpeller en premier les responsables de la chaîne LCI.

« Les Africains ne seront pas les cobayes du reste de l’humanité. Ce temps-là est révolu. Nous demandons à @LCIPolitique, @SDJdeLCI, @LaMatinaleLCI de clarifier sa position et de présenter ses excuses à la frange de l’humanité qui vient d’être injuriée et comme par le passé, chosifiée. »

Claudy Siar ne s’arrête pas là. Tout-en interpellant les Occidentaux contre ce projet insultant et dégradant « Aucun laboratoire occidental n’empoisonnera d’Africains ! », le farouche défenseur des valeurs africaines a clairement mis en garde les chefs d’État africains :

« Les dirigeants africains qui autoriseront cela doivent savoir qu’à la tête des États, leurs jours sont comptés. »

 

 

 

 

 

 

 

 

5 thoughts on “Claudy Siar menace : « Les dirigeants africains qui autoriseront ce vaccin … »”

  1. Il faudra mettre en place partout en Afrique, même dans les hameaux des « Comités de veille et d’alerte » qui signaleront toute initiative suspecte de vaccination des populations les plus exposés. De plus, le cas du faux « médecin » (Samba) interpelle les médecins qui seraient prêts à vendre « leur âme au diable » en s’alliant avec les initiateurs de ce test d’efficacité d’un vaccin, quand on sait l’amour du gain facile…

  2. Je suis d avis avec Siar et tous ceux qui sont outrages par les propos racistes mais pas étonnants de ces Français. We shall overcome

  3. Nous avons la chloroquine qui a été utilisée depuis 60 ans en Afrique et en Asie, testons la, loin des polémiques Franco française (liste d’effets secondaires subitement longue comme le bras, peu rentable pour Sanofi…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *