CONACOC : le ministre de l’Intérieur coupe la poire en trois

A peine installé, le 26 février, comme coordonnateur intérimaire de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOC), Imam Oumar Diène est largement contesté par certains membres pour diriger la structure suite au décès de Mourchid Iyanne Thiam.

Depuis lors, un malaise s’est installé au point que le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal a invité, ce mardi 6 avril 2021, la « CONACOC à une réunion de concertation en vue de retrouver l’unité des musulmans dans l’observation du croissant lunaire, avec l’accompagnement du ministère de l’Intérieur ».

Finalement, une issue a été trouvée à une semaine du début du mois de Ramadan pour éviter la division qui se dessinait depuis des jours.

Au terme de cette réunion ouverte par le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, selon le communiqué transmis par le Cudis, il « a été décidé de mettre en place un Comité de pilotage transitoire codirigé par Messieurs Ahmadou Cisse Ndieguene, Dr Mohamed Bouchra Dieye et Oumar Diene ».

La structure dirigée par Cheikh Ahmed Tidiane Sy soutient que « le comité provisoire de la CONACOC organisera dans l’unité et pour l’intérêt des musulmans, l’observation du croissant lunaire en vue du mois de Ramadan rédempteur, et poursuivra son travail dans les mois à venir ».

Ce qui constitue un dénouement heureux pour les musulmans sénégalais qui vont entamer le Ramadan, dans quelques jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

Soleil

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*