Condamnation de Lamine DIACK : « un verdict ignoble et raciste », selon Horizon sans frontières

Boubacar Sèye, président Horizon sans frontières

La condamnation de l’’ancien président de l’IAAF à 4 ans de prison dont 2 ferme n’est pas du gout de Boubacar SÈYE.

Selon le patron de l’ONG Horizon sans frontières, qui estime que « le verdict est ignoble et raciste » la justice française a établi un plan «  de complot visant à salir voire diaboliser le continent africain qui regorge de potentialités ».

Pour Boubacar SÈYE, cette sentence traduit une faiblesse  de la justice africaine face à celle de la France.

 

« Pour la défense de ce fils du continent, de son citoyen, l’Etat du Sénégal devait protester, à la limite quitte à créer un incident diplomatique pour éviter ce scénario.  Hélas le courage nous manque. Ce déni de justice, Lamine DIACK le doit, d’abord au silence méprisant des élites africaines de la politique, de tous les arts des sports de masse, en particulier.  Celles-ci ont préféré tourner leur regard, ailleurs, abandonnant DIACK et consorts à un directoire de juges français sans pitié pour briser l’élogieux destin du cacique africain », déclare Boubacar SEYE. Qui s’interroge : « Comment comprendre que la France se déclare toujours de compétence universelle quand il s’agit de juger des officiels africains » ?

 

 

 

 

WALFNet

A propos Mame birame 18026 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*