Categories Politique

Confusion de l’avenir du Ps dans «BBY» : Les jeunesses se crêpent le chignon

Ce serait une lapalissade de dire que les jeunesses socialistes ne parlent plus le même langage. Depuis la sortie incendiaire d’Abdoulaye Gallo Diao, Coordonnateur du Forum des jeunes socialistes (Fsj), donnant un ultimatum de deux mois au Président Macky Sall pour qu’il confie 40% du gouvernement du Parti socialiste (Ps) et la prochaine présidence de l’Assemblée nationale à Ousmane Tanor Dieng n’a pas été du goût du Mouvement des élèves et étudiants socialistes (Mees), dirigé par Dib Cor Faye. M. Faye et Cie n’ont pas raté Abdoulaye Gallo Diao, tout en lui faisant la leçon.

Ce dernier et ses camarades ont riposté, hier, via une «lettre ouverte aux militants et responsables dignes du Ps» intitulé «Jamais le Ps ne sera un parti souteneur de qui que ce soit». «L’heure est grave, et le moment est historique. Nous déclarons la guerre à cette bande de conspirateurs qui tentent de prendre notre Secrétaire général en otage pour vendre le Ps à Macky Sall, sur l’autel de leurs mesquineries politiques, enfin de compromettre les chances du Parti socialiste de revenir au pouvoir», lit-on dans le document. Et Gallo Diao et ses camarades d’enfoncer le clou : Aux «sauvageons du Mees, manipulés et instrumentalisés par cette bande de conspirateurs», les membres du Fsj leur lance clairement : «Personne ne peut réduire le Ps à un petit parti souteneur de Macky Sall, la raison d’être du Ps est de conquérir et d’exercer le pouvoir».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *