Categories Société

Contre les « dérives» sur Internet, le General Cheikh SENE encourage la délation : «Il faut signaler les personnes suspectes»

Les forces de défense et de sécurité, sans le soutien que leur apportent les populations, ne parviendront pas à mettre fin aux nouvelles formes d’insécurité qui sévissent, ces derniers temps, dans le pays.

Lesquelles sont liées aux dérives sur l’internet, la criminalité organisée, les conflits intercommunautaires, le terrorisme, etc. Pour relever ce défi, les forces de défense et de sécurité ont besoin de l’implication des citoyens, notamment en matière de renseignements. C’est ce qu’a constaté, samedi dernier, le Général de division, Cheikh Sène, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire. C’était en marge de l’inauguration d’un poste de gendarmerie dans la commune de Nguene Sarr, à quelques kilomètres de Louga. Selon lui, seule une collaboration avec les citoyens pourrait faire reculer la délinquance sous toutes ses formes. «Les dérives sur internet, la criminalité organisée, les conflits intercommunautaires, etc. préoccupent les plus hautes personnalités de l’Etat et les populations. Ils constituent les défis les plus importants et les plus urgents à relever. Le haut commandement de la gendarmerie compte sur la collaboration des populations qui doivent apporter leur soutien à l’effort commun, en matière de renseignement. Le citoyen est au cœur de nos stratégies. Soyez les acteurs de la lutte contre cette criminalité», a dit le Général Cheikh Sène.

Selon ce dernier, la gendarmerie nationale, à côté des autres forces de sécurité et de défense, s’est engagée à garantir aux citoyens une sécurité. Sur ce, elle va agir de la manière la plus efficace afin de faire reculer durablement le sentiment d’insécurité. Pour la réussite de cette collaboration, le Général Sène invite les forces de sécurité et de défense à prendre toutes les mesures liées aux qualités d’accueil et d’écoute des populations.  

 

 

 

 

 

 

 

Salif KA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *