Categories Société

Coronavirus : un dépistage de masse ne se justifie pas encore, selon le directeur de l’Institut Pasteur

Une opération de dépistage massif au nouveau coronavirus ne se justifie pas encore au Sénégal en raison de la limitation des capacités, des défis logistiques et de la situation épidémiologique actuelle du pays, a souligné jeudi à Dakar, le docteur Amadou Alfa Sall, directeur de l’Institut Pasteur de Dakar.



‘’Il ne se justifie pas aujourd’hui un dépistage massif qui présente des limites importantes compte tenu des capacités qui existent et des aspects logistiques’’, a notamment déclaré le docteur Sall lors d’un de presse consacré à l’évaluation de la riposte au Covid-19, un mois après son apparition au Sénégal.


‘’La situation du Sénégal ne le justifie pas et c’est pourquoi jusqu’à présent il a été mis en place cette stratégie pour laquelle chaque personne considérée comme un cas suspect va être prélevée et son échantillon transmis pour test, de même que chaque contact à haut risque’’, a expliqué le directeur de l’Institut Pasteur de Dakar.



Il a insisté sur le fait que dans la stratégie adoptée par le Sénégal, l’accent est mis sur l’identification des cas positifs, le suivi des contacts, notamment ceux à haut risque. ‘’C’est la stratégie qui correspond à notre situation et qui a permis jusqu’à présent de maîtriser l’épidémie’’, a fait valoir le docteur Sall.


Quelque 195 cas positifs au Covid-19 ont été officiellement détectés au Sénégal depuis le 2 mars. Un décès et 55 guérisons ont été enregistrés tandis qu’un malade a été évacué en France à la demande de ses proches, a précisé le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

 

 

 

 

 

 

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *