Categories International

Coronavirus – Gabon : contaminés et autorités sanitaires jouent au chat et à la souris

Au Gabon, beaucoup de personnes contacts essaie de passer entre les mailles du filet alors qu’elles sont potentiellement porteuses du coronavirus.

 Si le nombre de cas positifs n’a pas évolué depuis hier lundi à aujourd’hui mardi-toujours 6 personnes-, la Cellule de veille et de riposte contre le Covid s’inquiète du nombre élevé de personnes contacts. Mais surtout, de ceux qui refusent de se signaler, quand ils n’essayent pas de dribbler les agents à leur recherche. Il n’est pourtant question que de leur faire passer des tests pour savoir s’ils sont atteints ou pas du Coronavirus.

Pour les deux derniers cas testés positifs le week-end écoulé, par exemple, ce sont 160 personnes contacts qui ont été identifiées dans leur sillage. Mais, regrette le Comité de pilotage, parmi ces contacts tantôt étroits, tantôt distants, «plusieurs ont éteins leurs téléphones et refusent d’être approchées par les équipes médicales». Devenant ce qu’ils ont appelé «des dangers publics».


>>>LIRE AUSSI:

Coronavirus: le Gabon, premier pays où décède un patient en Afrique centrale


Aussi le Comité de pilotage n’exclut-il pas d’employer les moyens de la Justice, pour contraindre ces individus à se soumettre aux examens. Au nom de la Santé publique, les indélicats pourraient ainsi voir leurs noms affichés dans les médias, ou pire encore.

«Ce ne sont pas des actes citoyens, encore moins civiques. Cette situation est préoccupante», a regretté le Porte-parole de la Cellule de veille contre le Covid-19, Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

C’est également à cause de ce genre de cas que les mesures barrières et de distanciation sociale doivent être adoptées par chacun, a-t-il ajouté.

Le porte-parole du Comité de pilotage a rappelé à l’endroit des «fuyards» qui auraient honte d’une éventuelle contamination au Covid-19 qu’ «il n’y a aucune honte à être positif au Covid-19. A travers le monde, il y a des présidents, des ministres, des parlementaires, et de grands sportifs qui ont été contaminés et qui le disent sans problème», a-t-il rassuré. Sans compter que plus tôt le patient est pris en charge, moins il court le risque de développer une forme sévère.


>>>LIRE AUSSI:

Gabon. Coronavirus: voici les recommandations du président Ali Bongo aux Gabonais


Sur un autre, l’on apprend que les 5 patients testés positifs au Covid-19 au Gabon-le 6ème est décédé- connaissent une amélioration croissante de leurs états cliniques. C’est qu’ils étaient à «un stade léger» de la maladie au moment de leur prise en charge.

Enfin, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a indiqué que c’est ce mercredi que le Gabon choisira parmi trois protocoles thérapeutiques, celui qu’il va utiliser au bénéfice de ses patients atteints de formes sévères de Covid-19.

 

 

 

 

 

 

Le360 Afrique – MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *