Categories ActualitésPolitique

DEAL SUPPOSE ENTRE MACKY ET IDY : Rewmi parle de diabolisation de la part de Cheikh Yérim Seck

Des explications sur le deal supposé entre Macky Sall et Idrissa Seck. C’est ce que réclame Moustapha Diakhaté. Mais pour les responsables de Rewmi, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une entreprise de diabolisation visant leur leader.

Le parti de l’ancien Premier ministre, Rewmi, dément formellement le journaliste Cheikh Yérim Seck qui a parlé de «deal» entre le Président Macky Sall et Idrissa Seck. Le journaliste a déclaré que le Président Macky Sall accorde des largesses financières à Idrissa Seck, qu’ils se sont parlés et sont tombés d’accord. «Du protocole de Rebeuss aux accusations éhontées de tous les jours, vous avez pu vous-mêmes constater que la montagne a encore accouché d’une souris. Ah oui, le mensonge peut donner des fleurs, mais jamais de fruits», écrit Babacar Mar sur sa page facebook. Le Secrétaire national en charge de la communication digitale du parti Rewmi d’ajouter : «Vous êtes à vos derniers combats de diabolisation qui seront perdus comme d’habitude, hélas. Cheikh Yerim Seck, un anti modèle, cherchant à se faire une santé dans le milieu journalistique, s’attaque à l’homme politique le plus charismatique et le plus radical de tous les temps. Cela ne surprend pas, car cette gymnastique intellectuelle est leur sport favori. En 2007, vous l’avez diabolisé, il est sorti 2ème des élections. En 2012, vous avez concocté un coup pour l’écarter du M23, il est toujours parmi les cinq meilleurs de la course, sans battre campagne. En 2019, vous avez, par tous les coups, cherché à l’écarter de la course, il est honorablement sorti 2e malgré la forte diabolisation que vous aviez mise en place. En 2024, il ne reste qu’un seul chiffre à conquérir et inchAllah nous nous y préparons farouchement, avec fermeté et intelligence, toujours aux côtés des populations. Aux détracteurs du Président Idrissa Seck, avez-vous oublié que l’arbre qui tombe fait beaucoup de bruit contrairement à la forêt qui pousse que l’on n’entend jamais».

 Pour sa part, Moustapha Diakhaté réclame des explications sur ces accusations. Il affirme que si les propos de Cheikh Yérim Seck selon lesquels le Président Macky Sall accorde des largesses financières à Idrissa Seck, qu’ils se sont parlés et sont tombés d’accord, son exacts, les Sénégalais peuvent légitimement considérer que le dialogue national est une trouvaille pour couvrir un deal politique et non pour faire avancer leur pays. «Compte tenu de la gravité de la révélation, les parties incriminées doivent apporter des réponses précises pour édifier le peuple sénégalais sur les tenants et aboutissants de cette affaire», affirme  l’ancien président du groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yaakaar.

Charles Gaïky DIENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *