Categories ActualitésPolitique

Décret 2020-964 : « Macky SALL doit sortir de son mutisme pour présenter publiquement ses excuses au Peuple sénégalais », selon Moustapha DIAKHATE

Vrai ou faux, le décret 2020-964 qui a fait le tour des réseaux sociaux continue de susciter des réactions. Sur sa page Facebook, l’ancien président du groupe parlementaire BBY repose le débat. Et c’est pour tirer sur Abdoulatif COULIBALY et ses services, coupables, selon  Moustapha DIAKHATE, d’avoir tenté de démentir le vrai.

 

 

Instauration de l’honorariat des anciens Présidents du CESE et le fake new du Pôle Communication de la Présidence: une pandémie de la gouvernance vicieuse, à combattre absolument

« La seule façon de garder un secret, c’est de ne pas en avoir ». Julian Assange

Nous ne laissons personne abîmer la République du Sénégal !

Le Pôle Communication de la Présidence de la République ment effrontément quand il nie l’authenticité du décret 2020-964 du 17 avril 2020.

La confirmation de l’existence du décret instituant l’honorariat au Conseil Economique, Social et Environnemental par des Hauts fonctionnaires du Ministere des Finances et l’incapacité de la Présidence de la République de prouver le contraire, sont la preuve que le démenti de la Cellule de Communication de l’existence dudit décret relève de la flagrance d’un mensonge d’Etat.

Désormais le doute n’est plus permis. C’est bien le Président Macky Sall, et le Président Macky Sall seul qui est l’auteur de la signature du décret instituant l’honorariat pour les anciens Présidents du CESE et l’unique responsable du Communiqué de Presse du Pôle Communication de la présidence de la République.

Ce mensonge d’Etat est sans nul doute l’un des plus graves scandales du magistère du Président Macky Sall depuis son élection en 2012. Le pire est qu’il jure d’avec la promesse qu’il avait faite, en tant que candidat pendant la présidentielle de 2012, d’instaurer au Sénégal une gouvernance vertueuse de la République.

Face à la gravité d’une forfaiture aussi avilissante, le Président Macky Sall doit sortir de son mutisme pour présenter publiquement ses excuses au Peuple sénégalais, annuler le faux vrai décret 2020-964 du 17 avril 2020 et s’engager, solennellement, à ne plus instaurer l’honorariat rémunéré pour toute Institution de la République.

 

 

 

Lire aussi

Moustapha DIAKHATE sur la loi d’habilitation : «Ne laissons pas le coronavirus accoucher d’une dictature»

 

 

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *