Categories Actualités

Délestages intempestifs : les justifications de la SENELEC

Les populations de la capitale sénégalaise sont régulièrement privées d’électricité ces derniers temps. Une situation qui s’est exacerbée ce vendredi.

Selon Abdoulaye DIA, secrétaire-général de la Société nationale d’électricité (SENELEC), des fils conduisant le courant dans la capitale ont été touchés.

 « Nous avons eu un déclenchement de nos lignes électriques à Haute tension. Comme vous savez, l’électricité est produite généralement au Cap des Biches, à Manantali et Kaolack puis envoyée par les lignes haute tension vers Dakar. Et nous avons 4 lignes électriques qui vont vers Dakar. Et cette zone, limitée 16 mètres à gauche et 16 mètres à droite, est supposée de ne pas avoir aucune installation car consacrée par un décret », commence par indiquer l’ancien directeur du Transport de la SENELEC.

Poursuivant,  Abdoulaye DIA en vient à la journée de ce vendredi sans courant régulier. « Malheureusement, nous avons constaté que des personnes ont construit sur ces lignes et font des activités industrielles et artisanales qui menacent nos ouvrages. Et dès la nuit, un incendie s’est déclaré. Et ce sont ces flammes qui sont montées pour brûler nos 4 fils », soutient-il. Avant de tirer la sonnette d’alarme.  «C’est la troisième fois que ça se passe, donc il constitue un problème sérieux pour la SENELEC car il concerne la sécurité des personnes et des biens. Aujourd’hui, notre système électrique est menacé depuis plusieurs années. Il faut que les Sénégalais le sachent », prévient Abdoulaye DIA.

S’agissant de la régularité de la situation, la SENELEC fait dans le clair-obscur. « Avec ce que nous avons perdu, il y a beaucoup de consommateurs qui seront privés d’électricité si nous n’avions pas à réparer d’ici la nuit. Il faut que l’incendie soit éteint pour que l’on puisse récupérer d’abord une partie des 4 lignes », déclare-t-il.

 

 

WALFNet

Tagged Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *