Categories Actualités

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN:Le Japon au chevet du Sénégal

Le cancer du sein constitue la deuxième forme de décès par cancer chez les femmes. D’ailleurs, plus de 400 décès ont été enregistrées dans les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) de 2014 alors que ces malades auraient pu être guéries si la maladie avait été détectée plus tôt. C’est conscient de cela que l’ambassadeur du Japon au Sénégal va procéder à la signature de deux contrats de don avec les représentants de deux associations sénégalaises intervenant dans le développement à la base.

Ces deux contrats concernent : le Projet d’aménagement de matériels médicaux de dépistage du cancer du sein, par la Ligue sénégalaise contre le cancer et le projet d’extension de la maternité et du Pavillon d’hospitalisation du centre de santé de Thiès. L’aménagement de matériels médicaux de dépistage du cancer du sein, une fois réalisé, permettra à environ 500 Sénégalaises par an, de bénéficier du dépistage du cancer du sein par l’organisation récipiendaire. Ce don, d’un montant de cent quarante et un mille neuf cent trente-neuf euros (141 939 €) soit 93 105 880 Frs Cfa est destiné a l’installation d’une mammographie qui permet de mettre en évidence des cancers de petite taille, à un stade précoce, avant l’apparition de symptômes. L’autre projet concerne l’extension de la maternité et du Pavillon d’hospitalisation du Centre de santé de Thiès. En effet, le premier don a permis de construire un bloc laboratoire et de santé bucco-dentaire en 2010 pour améliorer l’accès des populations environnantes aux soins de santé. En même temps, une salle de radiologie (rayons X) a été construite avec le soutien de la société japonaise Mitsubishi-Coporation Bureau de liaison de Dakar dans le cadre de Responsabilité sociétale des entreprises (Rse). Offrant un traitement vital à faibles coûts, ce centre va jouer un rôle important surtout pour les populations à faible revenu. Pour cette fois, le centre reçoit un montant de soixante-douze mille quatre-vingt-dix-huit euros (71 098 €) soit 46 637 230 Frs Cfa afin d’étendre la maternité et le pavillon d’hospitalisation pour l’augmentation de sa capacité d’accueil. Les deux projets, financés dans le cadre de l’Assistance aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine, amélioreront, selon le document parvenu à Wal Fadjri, la situation socio-sanitaire et contribueront surtout à appuyer les femmes atteintes par le cancer du sein ou en état de grossesse. Par ces gestes, le Japon souhaite contribuer au bien-être de la population sénégalaise et renforcer l’amitié entre les deux peuples, conclut le document.

                                                                                                                                                                                       Magib GAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *