Categories ActualitésPolitique

Déroute du PDS aux élections du HCCT : L’UJTL de Kaolack s’en prend à la direction du parti libéral

Les résultats des élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) ne sont pas sans conséquences au Parti démocratique sénégalais (PDS).A Kaolack, le Secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL), rue dans les brancards et étale sa déception. Abdoulaye DIALLO en veut aux responsables libéraux d’avoir participé à ce scrutin. Pour lui, en prenant part aux élections, le Parti démocratique sénégalais (PDS) n’a fait que légitimer le HCCT. «J’avais eu à défendre la position de boycott en tant que membre du PDS. J’ai déploré et dénoncé la participation de mon parti. Et on aurait dû ne pas participer à cette élection qui va légitimer la mise en place de cette institution budgétivore et inutile. Et cette institution vient aussi renforcer la position de Macky SALL», fustige-t-il.

De son avis, les responsables du PDS  devraient être logiques avec eux-mêmes pour ne pas créer des frustrations dans le parti. Poursuivant, Abdoulaye DIALLO renseigne que la direction de leur formation politique, qui a donné l’ordre de prendre part à ces joutes, n’a décaissé aucun sous pour soutenir les conseillers en campagne. Alors que, renchérit-il, le président Macky SALL, chef de la coalition Benno Bokk Yakkar (BBY), a donné à chaque conseiller départemental 2 millions de F CFA pour préparer le scrutin. «Ils ont fait participer des conseillers à des consultations or que le PDS n’a pas appuyé ses conseillers-là. Contrairement aux gens du Benno Bokk Yakkar qui ont mobilisé tout cette armada, tous les moyens de l’Etat pour faire triompher des gens à une élection sans enjeu, à un combat sans enjeu », s’insurge le responsable.

 

 

 

WALFnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *