Categories ActualitésPolitique

« La dette du Sénégal a augmenté de 290 % depuis 2011», selon Thierno Alassane SALL et Cie

 Au moment où le président Macky SALL pose un débat autour de la dette avec des homologues africains, de la directrice du FMI et de la vice-secrétaire générale de l’ONU, Thierno Alassane SALL et ses partisans quant à eux s’offusquent de la tenue même de cette rencontre. Cette conférence, à leur avis, est juste une mascarade car les priorités sont ailleurs.

« Macky SALL a plus que triplé la dette publique en huit ans au pouvoir. Selon les chiffres du FMI, la dette est passée de 2760 milliards de FCFA en 2011 à 8030 milliards en 2018 et on devrait terminer l’année avec plus de 8854 milliards. Donc, c’est bien sous Macky SALL que la dette a explosé, contrairement aux déclarations récentes du ministre Abdoulaye Daouda DIALLO devant le Parlement qui a essayé avec peine de partager les responsabilités avec les régimes précédents », notent-ils, dit avant d’ajouter : « Après la hausse des taxes douanières, l’augmentation des prix de l’essence et du gasoil, Macky SALL a récemment augmenté le prix de l’électricité et envoyé le DG de la SENELEC au charbon défendre sa mesure impopulaire et antisociale ».

Pour les responsables de la « République des Valeurs », le Sénégal a des potentialités pour aller au bout de la dette et les payer.

 

« Pourtant notre pays n’est pas en retard en termes de mobilisation de ressources budgétaires, nous mobilisons l’équivalent de près de 18,7% du PIB (comparé à 17,9 % en Côte d’Ivoire et 18,2% au Kenya. Près de 74% de notre dette est externe, ce qui veut dire que nous devons mobiliser des devises importantes pour l’honorer.  Malgré ces emprunts, notre économie n’est pas devenue plus compétitive et reste dominée par les importations. Alors que la dette a augmenté de 290 % depuis 2011, les exportations n’ont augmenté que de 46 % », soutient la « République des Valeurs ». 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *