Diary SOW : « Quand j’ai appris tout ce que le peuple sénégalais était prêt à faire pour moi, j’ai été si émue »

Après sa première réapparition en public sur les réseaux sociaux pour  promouvoir son deuxième livre intitulé « Et les masques tombent », Diary SOW refait surface à travers INSTAGRAM. Cette fois ce n’est pas pour une opération markéting  mais pour enfin parler de sa supposée  «disparition».

« J’ai pour le peuple sénégalais une profonde reconnaissance. J’aurais tout donné pour effacer la peine que j’ai pu causer à la plupart d’entre vous, qui se sont réellement inquiétés pour moi, notamment ma famille, mes proches, mais aussi mes camarades étudiants, les autorités, etc. Quand, après mon retour, j’ai appris tout ce qu’ils avaient fait pour moi, tout ce que le peuple sénégalais d’ici et d’ailleurs était prêt à faire pour moi, j’ai été si émue! », dit-elle.

Poursuivant, « la meilleure élève du Sénégal en 2018 et 2019 » estime pourtant ne pouvoir revenir en arrière.  «Malheureusement,  il m‘est impossible de faire marche arrière et je dois vivre, avancer, avec espoir qu’ils n’aient pas fait tout cela en vain», écrit Diary SOW.

Pas sûr que ces explications satisfassent les Sénégalais qui se sont fait un vrai mouron à l’annonce de la disparition de Diary SOW qui se la coulait douce en  Belgique.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

1 Commentaire

  1. Je me rends compte que Diary est encore une gamine pour ne pas dire une péronnelle. Mais bof ! L’essentiel c’est qu’elle est en vie. Et je remercie profondément Le Tout Puissant Allah. Quand j’ai appris sa disparition, j’ai eu la peur de ma vie. Pensant qu’elle est victime d’un prédateur sexuel. Tous ont prié pour elle. J’ai prié le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, en me prosternant, de veiller sur la sécurité de Diary Sow que je ne connais ni d’Adam ni D’Eve. Mais je me rends compte qu’on a affaire à une étourdie. Elle a parfaitement le droit de se donner une année de césure. Mais à la lire… pouah!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*