Categories ActualitésPolitique

Discours à la Nation : depuis son bunker, Macky décrète l’après covid-19

Dans un long discours de 24 minutes, le président SALL s’est adressé à la Nation dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus.

Ainsi, réchauffant ses  précédents discours, le chef de l’Etat est largement revenu sur les moyens déployés par le gouvernement pour faire face à la propagation du Coronavirus et pour soulager les populations impactées. « L’achat massif d’équipements et de produits médicaux;  le relèvement substantiel du plateau sanitaire existant, l’aménagement et l’équipement de nouvelles structures de traitement des épidémies, soit 33 Centres répartis à travers le pays ;  enfin, la prise en charge des malades et des personnes confinées », explique-t-il. Le président SALL n’a pas non plus oublié de faire le bilan de l’aide d’urgence alimentaire qui, selon lui, a fait la quasi-totalité des communes du Sénégal avec plus d’ 1 million de ménages touchés. « A ce jour, sur les 552 communes du pays, 438 ont terminé la distribution ; le reste des opérations est en cours dans 114 communes, soit un taux de réalisation de 79,34%. Toute la distribution devra être achevée le 15 juillet prochain au plus tard. », dit-il.

Des efforts énormes qui n’ont pas, toutefois, réussi à vaincre le virus, reconnait Macky SALL. Et le chef de l’Etat de revenir sur les chiffres qui attestent que le coronavirus gagne plutôt du terrain. Selon Macky SALL, le 23 mars dernier, quand il déclarait l’état d’urgence, le Sénégal comptait 71 malades sous traitement. Poursuivant, il rappelle que le Sénégal en est aujourd’hui à 2248 patients sous traitement et  108 morts. Des chiffres alarmants qui incitent le président SALL à exhorter ses compatriotes à « redoubler de vigilance ». Selon lui, « l’urgence sanitaire est toujours là ».

Ce tableau lugubre qu’il a lui-même peint n’a pas empêché Macky SALL de décréter la fin de l’état d’urgence et du couvre-feu. « J’ai décidé de lever l’état d’urgence et le couvre-feu y afférent à compter de demain 30 juin 2020 à 23 heures », annoncé-t-il. Selon le Président, le virus ne doit pas prendre des vies mais ne doit  pas non plus faire cesser les activités. Reconnaissant la récession qui s’est déjà installée, il affirme que, selon les prévisions, « le taux de croissance du pays qui était de 6,8 % en 2019 passerait à 1,1% ». Ainsi, annonce-t-il la réouverture des frontières aériennes du Sénégal à partir du 15 juillet prochain.

 

Ainsi, Macky SALL qui s’est bunkerisé, rechignant même à recevoir l’équipe de la RTS, décrète l’après Covid-19. A l’entame de son propos il a précisé qu’ « En raison du confinement qui ne me permet pas d’accueillir le dispositif habituel de diffusion, je
m’adresse à vous ce soir par visioconférence ».

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *