Categories ActualitésChroniquesMame Birame WATHIE

Donald élu, ne vous y trompez pas

chronique de WATHIE

La grande Amérique s’apprête à élire un nouveau président. Le monde entier est au courant, ce n’est pas l’information. L’intérêt de ce scrutin, pour le reste de la planète, est surtout suscité par un candidat. Donald, il s’appelle. Si la couleur de peau de Barack Obama avait attiré l’attention lors des deux dernières présidentielles américaines, pour la succession de celui-ci, ce sont Trump et ses envolées qui font plus échos. Pas par hasard, les Etats-Unis ont quasiment choisi. Ne vous y trompez pas, si vous avez un pécule à miser, pariez sur Doanld Trump.

Le monde évolue et les Américains qui y ont grandement participé ne peuvent pas ne pas anticiper sur les évènements. Ce «gendarme» du monde est avant tout un redoutable planificateur. Une anticipation qui fonde sans doute sa suprématie et qui interroge sur sa démocratie vendue à travers le monde comme un modèle.

« Les Etats-Unis ont un problème : ce sont les musulmans (…) Il va falloir observer et étudier les mosquées parce que beaucoup de choses s’y disent (…)  Je détesterais le faire mais c’est quelque chose qu’il va falloir sérieusement envisager (leur fermeture). Il y a une haine absolue qui provient de ces endroits. Cette haine est plus grande que ce que tout le monde imagine». Ces propos n’ont pas été tenus au paroxysme des croisades du XIIe siècle. Ils sont de Donald Trump, candidat  républicain pour l’élection présidentielle de 2016. Des Mexicains aux Arabes, épargnant à peine les Noirs, le milliardaire tire sur tout ce qui bouge et ne sonnant pas américain.   Pour lui, l’avenir des Etats-Unis devra se faire sans les musulmans, car, estime-il, leur religion est incompatible avec les valeurs américaines. Un discours qui n’a pas eu besoin de sortir du territoire américain pour  être fermement condamné. Pour Jeb Bush, jeune frère du président George W. Bush, et candidat malheureux : «Donald Trump est un déséquilibré». Et pourtant, c’est ce « déséquilibré », le premier novice à avoir remporté une primaire républicaine depuis plus d’un demi-siècle, qui part pour remporter la prochaine présidentielle américaine. Au-delà des chiffres et autres considérations qui lui assurent une certaine avance sur Hillary Clinton, une logique implacable semble avoir déjà établi d’avance les faits.

Donald-Trum

Avant Barack Obama, la grande Amérique était honnie dans de nombreuses parties du monde. Après les attentats du  11 septembre, dans beaucoup de pays musulmans des liesses populaires s’étaient organisées, magnifiant, sans ambages, la destruction des symboles de la puissance des Etats-Unis. Allez demander pourquoi  aux Bush ! Le père qui a succédé à un glamour acteur de cinéma, n’a pas hésité à envahir le Koweït et à déclencher la première guerre du golfe pour des raisons qui vont se révéler fallacieuses. Exacerbé par Bush père, le sentiment antiaméricain sera quelque peu atténué sous le magistère de Bill Clinton qui a détourné les missiles américains vers l’Europe pour justement secourir… des musulmans du Kosovo. Et pendant que l’Amérique fleurit, débordant d’abondance, George W. Bush débarque, un couteau entre les dents. Et hop ! Les missiles américains retournent en terre musulmane. L’Afghanistan et l’Irak sont quasi détruits et totalement déstructurés, les récalcitrants envoyés à Guantanamo. Le sentiment antiaméricain va reprendre volume, se nourrissant au fur et à mesure que l’invasion progressait en Irak sans jamais révéler la trace d’une arme de destruction massive. Et Barack Hussein Obama débarque. Les Noirs sont certes flingués aux Etats-Unis, mais il va, après avoir débarrassé le monde d’Oussame Ben Laden, desserré l’étau sur l’Afghanistan et l’Irak,  déclenché le processus de fermeture de Guantanamo, entre autres, créer le rapprochement avec Cuba.

oba

Maintenant qu’Obama a assez souri, le monde ne devrait-il pas se préparer à accueillir « the President Trump » ? Just a question !

Samedi prochain…

Par Mame Birame WATHIE

chronique précédente: cliquez ici

17 thoughts on “Donald élu, ne vous y trompez pas”

  1. You actually make it appear really easy along with your presentation but I to find this
    matter to be actually one thing which I believe
    I’d never understand. It sort of feels too complex and very extensive for me.

    I am looking ahead for your subsequent publish, I’ll attempt to get the hang of it!

  2. Write more, thats all I have to say. Literally, it seems
    as though you relied on the video to make your point.
    You obviously know what youre talking about, why waste your intelligence on just posting videos to your site when you
    could be giving us something enlightening to
    read?

  3. You’re so cool! I don’t think I’ve read a single thing like that before.
    So good to find someone with a few unique thoughts on this topic.
    Seriously.. many thanks for starting this up. This
    site is something that’s needed on the web, someone with some originality!

  4. When I originally commented I clicked the « Notify me when new comments are added » checkbox and now each time a comment
    is added I get several emails with the same comment.
    Is there any way you can remove me from that service?
    Bless you!

  5. Hello, I do believe your web site might be having browser compatibility problems.
    When I take a look at your website in Safari, it looks
    fine however, if opening in IE, it’s got some overlapping issues.
    I simply wanted to provide you with a quick heads up!
    Aside from that, excellent site!

  6. Excellent post. I was checking continuously this blog and
    I am impressed! Very helpful information particularly
    the last part 🙂 I care for such info much.

    I was seeking this certain information for a very long time.
    Thank you and best of luck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *