Categories ActualitésInternational

Égypte : Attentat contre une mosquée dans le Sinaï fait au moins 235 morts

Une attaque a eu lieu contre la mosquée de Al-Rawda, située dans le village de Bir el-Abd, dans la péninsule du Sinaï en Égypte, durant la grande prière hebdomadaire. Le dernier bilan communiqué fait état d’au moins 235 morts et 109 blessés. Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national.

Au moins 235 personnes ont été tuées et 109 autres blessées dans un attentat à la bombe perpétré contre une mosquée dans le nord du Sinaï en Égypte ce vendredi, selon un nouveau bilan fourni par la télévision nationale égyptienne.

La mosquée encerclée, une bombe à l’intérieur

Il s’est produit dans le village de Bir al-Abed, à 40km à l’ouest d’Al-Arich, la capitale de la province du Nord-Sinaï, une région où les forces de sécurité combattent la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Depuis 2013 et la destitution par l’armée du président islamiste élu Mohamed Morsi, un groupe djihadiste qui est devenu la branche égyptienne de l’EI attaque régulièrement les forces de sécurité égyptiennes dans le nord du Sinaï.

Les djihadistes du Sinaï ont ciblé les forces de sécurité au début de leur insurrection puis les tribus locales qui collaborent avec les forces armées.

La mosquée al-Rawda est notamment fréquenté par des adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam que l’EI considère comme hérétique et appelle à combattre. Des conscrits faisaient également partie des fidèles réunis dans la mosquée al-Rawda, selon des sources médicales à Al-Arich.

Ils tiraient « sur les fidèles » et « les ambulances »

Vendredi, des témoins ont déclaré que les assaillants avaient encerclé la mosquée avec des véhicules tout-terrain et qu’ils avaient ensuite posé une bombe à l’extérieur du bâtiment.

Après qu’elle ait explosé, les hommes armés ont fauché les fidèles paniqués qui tentaient de fuir et mis le feu aux véhicules de ces derniers afin de bloquer les routes menant à la mosquée.

La télévision publique a montré les images de nombreux corps recouverts de couvertures à l’intérieur du lieu de culte, qui était comble pour le jour des grandes prières du vendredi.

« Ils tiraient sur les fidèles fuyant la mosquée. Ils tiraient aussi sur les ambulances », a déclaré un habitant dont plusieurs proches ont été témoins de la fusillade.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *