ELECTIONS LÉGISLATIVES : COMMENT CALCULER LE NOMBRE DE SIÈGES OBTENUS PAR CHAQUE LISTE ?

Exemples : Aux élections législatives dont il y a 5 sièges à pourvoir dans la région de Dakar. Au soir du scrutin, les urnes ont donné les résultats suivants :
– Nombre d’inscrits : 250.000 ;
– Nombre de Votants : 205.000 ;
– Bulletins blancs ou nuls : 5.000 ;

Liste A : 59.000 voix :
Liste B : 50.000 voix ;
Liste C : 30.000 voix ;
Liste D : 26.000 voix ;
Liste E : 21.000 voix ;
Liste F : 14.000 voix ;

1- Comment calculer les suffrages valablement exprimés ?
Un suffrage est considéré comme valablement exprimé lorsqu’il correspond à un voteHaut du formulaire clair et précis. Les votes blancs ou nuls ne sont pas considérés comme des suffrages valablement exprimés.

Suffrages valablement exprimés = Nombre de votants – Bulletins nuls ou blancs, ou bien la somme des voix obtenus par une liste. SVE= 205.000 – 5000 = 200.000 voix ;

 

2- La répartition des sièges selon les règles du scrutin majoritaire à un tour.

Ce système est le plus simple : à l’issue du tour unique, est déclaré élu le candidat qui a obtenu le plus de voix.

 

3- La répartition des sièges sous le régime de la représentation proportionnelle.

 

– On calcule d’abord le quotient électoral : QE= Nombre de suffrages exprimés / Nombre de sièges à pourvoir.

– Nombre de suffrages exprimés = 200.000 voix ;

– Nombre de sièges à pourvoir = 5 sièges ;

QE= 200.000 voix / 5 = 40.000 voix

Pour faire le calcul du nombre de siège pour chaque liste selon le système des plus forts restes, il faut connaitre le nombre voix obtenues par chaque liste :

– Liste A : 59.000 / 40.000 = 1 siège ;

– Liste B : 50.000 / 40.000 = 1 siège ;

– Liste C : 30.000 / 40.000 = 0 siège ;

– Liste D : 26.000 / 40.000 = 0 siège ;

– Liste E : 21.000 / 40.000 = 0 siège ;

– Liste F : 14.000 / 40.000 = 0 siège ;

On constate que les 2 sièges ont été attribués à la Liste A et B. Il reste 3 sièges à pourvoir, si on les répartit selon le système des plus forts restes ;

La Liste C aura 1 siège supplémentaire pour 30.000 voix restantes ;

La Liste D aura 1 siège supplémentaire pour 26.000 voix restantes et la Liste E aura 1 siège supplémentaire pour 21.000 voix restantes. Ce système de répartition des sièges consiste à attribuer les sièges non pourvus aux listes qui ont les plus grands restes c’est-à-dire de voix inutilisées. Peu importe que le quotient électoral soit ou non atteint. Ce système favorise les petits partis au détriment des partis de masses. On y reviendra sur l’autre système appelé : Le système de la plus forte moyenne.

Concerne surtout les listes nationales (scrutin proportionnel). Pour les départementales (scrutin majoritaire), la coalition qui a le plus grand nombre de voix, remporte les sièges à pourvoir dans le département.

N’hésitez pas à poser des questions via facebook.

 

Avec Touba Global

Exit mobile version