Categories Actualités

ENQUETE SUR L’EVASION DE «BOY DJINE» Le colonel Daouda Diop enregistre son premier revers

Les enquêteurs ont intercepté un message Facebook entre l’évadé Baye Modou Fall alias «Boy Djiné» et l’agent de la prison qui a facilité son opération. Une piste qui leur a permis de découvrir d’autres éléments qui établissement la thèse de la complicité. Le point sur l’enquête.

 

Evadé de la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel le matin, Baye Modou Falla alias «Boy Djiné», spécialiste de l’ordinateur, a eu l’audace de se connecter via Facebook avec un agent de la prison en question, l’après-midi. Un détail qui a permis aux enquêteurs d’identifier le présumé complice du fugitif au nom de D. W. F. Les enquêteurs ont intercepté un message du fugitif dans lequel il déclare qu’il va retourner en prison. Et que son évasion est juste pour régler ses affaires et revenir à la case prison. L’enquête a révélé que c’est ce même agent qui se trouvait au portail principal au moment de l’évasion de «Boy Djiné». Curieusement, le maton détenait par devers lui son arme à feu, mais il n’en a pas fait usage en tirant des balles de sommation, histoire de stopper les fugitifs.

Bien au contraire, il est resté inerte, lorsque l’agent, qui a poursuivi les fugitifs, le dépassait. Le hasard a voulu que ce soit avec ce même agent qu’eut lieu l’évasion d’Amadou Bandy Fall au Camp pénal de Koutal. Un autre détail a été relevé dans l’enquête : trois cas d’évasion de «Boy Djiné», depuis qu’il était mineur, enregistrés dans cette prison, se sont déroulés au moment où l’agent incriminé était de service. L’enquête aura aussi permis de constater que le fugitif bénéficiait toujours des largesses de l’agent visé. Un traitement de faveur qui ne manquait pas de susciter la jalousie des autres pensionnaires de cette prison qui s’en offusquaient en secret.

L’évasion spectaculaire de Baye Modou Fall alias «Boy Djiné» et la tentative du détenu Mouhamadou Sow sont, sans doute, le premier revers enregistré par le nouveau directeur de l’Administration pénitentiaire. Bien qu’il soit en train de mettre fin à la pagaille qui prévaut depuis longtemps, pour installer l’ordre dans le secteur considéré. Installé dans ses fonctions il y a de cela juste deux semaines, le colonel Daouda Diop n’aura pas le temps de faire un état des lieux complet de son service avant que ces cas d’évasion ne se signalent à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel. Comme annoncé par Walf Quotidien dans son sédition n°7449 du mardi 19 janvier 2016, l’enquête sur l’évasion de Baye Modou Fall alias «Boy Djiné» poursuit son petit chemin. Et c’est ainsi que l’Inspecteur régional de l’Administration pénitentiaire (Irap) a entendu sur procès-verbal le garde pénitentiaire en faction ainsi que le détenu qui a raté sa tentative de fuite, Mouhamadou Sow.

C’est avant-hier que l’incident a eu lieu dans la matinée, lors de la revue des troupes. Les deux détenus profiteront d’un moment d’inattention des gardes pour se décamper. «Boy Djiné» sera sauvé par un véhicule de marque Laguna avec une fausse immatriculation stationné dehors, tandis que l’autre sera rattrapé. Le sieur Sow comparaîtra ainsi au tribunal de Diourbel pour répondre du délit de tentative d’évasion. Il risque jusqu’à deux ans ferme, puisque le Code pénal consacre que la «tentative est punie comme le délit consommé».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *