Explosions à Beyrouth : 113 morts et 4.000 blessés, selon un nouveau bilan

 

L’énorme déflagration survenue mardi soir a aussi fait 4.000 blessés. « Il y a certainement encore (des victimes) sous les décombres et nous recevons des dizaines d’appels pour des disparus », a-t-il précisé à des journalistes, en marge d’une réunion du gouvernement.

Les autorités libanaises exigent que les responsables du stockage de nitrate d’ammonium soient assignés à résidence

Le gouvernement libanais a réclamé ce mercredi l’assignation à résidence de toute personne impliquée dans le stockage des tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine d’une explosion meurtrière dans le port de Beyrouth la veille.

S’adressant au pouvoir militaire suprême chargé des questions sécuritaires durant l’état d’urgence, le gouvernement « demande l’assignation à résidence de toute personne impliquée dans le stockage de l’ammonium » depuis l’arrivée de la cargaison à Beyrouth en 2014 jusqu’à l’explosion de mardi, a annoncé en conférence de presse la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, sans toutefois nommer ces responsables ou leur nombre ni fournir plus de détails.

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*