Face à l’Equateur, les «Lions» ont Pape Bouba DIOP pour s’inspirer

Les Rufisquois vont célébrer l’anniversaire du décès du champion Pape Bouba, qui coïncide cette année avec le match entre le Sénégal et l’Equateur. Dans son quartier, l’événement se prépare calmement, car beaucoup étaient surpris d’une telle coïncidence. Mais dès l’annonce du troisième match pour ce mardi 29 Novembre, les jeunes de l’Asc Ndeefan sont allés rencontrer les responsables de l’équipe pour voir comment organiser une activité de taille à l’honneur des «Lions» mais aussi à la mémoire du lion disparu.

Selon Amadou Gadio Cissé, ancien footballeur à l’Asc Ndeefan de Rufisque, à la   Css, à la Police, à l’Etics et au Soder de Mauritanie, aujourd’hui entraineur licence B de l’Académie Pape Bouba Diop, très proche du défunt joueur, c’est une coïncidence qui doit porter bonheur aux «Lions».

Sans préciser réellement le programme, le coach très connu de par ses performances dans la petite catégorie dira qu’il y aura  d’abord un récital de Coran.

Les anciens voisins du défunt veulent également faire une fan zone en collaboration avec le président de l’équipe de navétanes Reefane. Dans l’équipe actuelle, le coach Gadio voit un jeune qui pourra bien remplacer Pape Bouba, il s’agit bien de Pathé Ciss. Pour lui, les qualités de Pape Bouba sont nombreuses et les jeunes actuels doivent s’en inspirer. «Il est technique, doué, lucide avec une frappe de balle humble» poursuit Cissé Gadio. Pout le président de Ndeefan, des Hlm, le joueur qui est parti très jeune a des qualités énormes.

Comme message aux jeunes joueurs, il précise que les «Lions» n’ont qu’un seul mot d’ordre : gagner l’Equateur. «Pour cela les jeunes doivent avoir un mental fort, une détermination comme ce qu’avaient Pape Bouba Diop, El Hadj Diouf, Salif Diao. Il leur faut beaucoup de concentration, de détermination, de courage à l’image du défunt champion. Il aimait jouer pour sa patrie et pour lui, il n’y a que la victoire qui compte. La concentration est leur unique secret».

Abdoulaye Ndione lance aussi un message aux «Lions».  «Ils doivent savoir  ce qui les attend. Ce match a un double intérêt : Ils doivent jouer pour sa mémoire mais aussi jouer pour qualifier l’équipe du Sénégal», clame M. Ndione.

Najib SAGNA

Exit mobile version