EconomieSociété

Fadel BARRO : « Orange France exige des marges de bénéfices jusqu’à 55% en Afrique »

Au moment où le Directeur général de l’ARTP faisait face à la presse, le Mouvement « Y’en a marre » s’adressait également aux journalistes.

Deux points de presse qui tournent autour des nouvelles offres d’Orange mais qui n’ont absolument rien à voir. Alors que le DG de l’ARTP parlait de révision des prix, le mouvement citoyen concoctait un plan de boycott des produits Orange.

Ainsi, ledit mouvement demande aux citoyens de se tenir prêts aujourd’hui plus que jamais à maintenir le boycott.  « Si sur les 10 millions de clients, 2 millions parviennent à boycotter, cela impacterait négativement sur les chiffres d’affaires de la boîte », estime Thiaat. Raison pour laquelle, indique-t-il, à partir du 1 er septembre, le mouvement, qui a initié « Talatay orange »,  demande une mobilisation pacifique des citoyens  tous les mardis devant les différentes agences de l’opérateur pour les pousser à fléchir.

Même son de cloche pour Fadel BARRO qui pour sa part demande le boycott systématique des services d’Orange. « Le diktat qu’il exerce sur le peuple est inadmissible. La vérité sur la hausse des tarifs c’est qu’Orange France exige des marges de bénéfices jusqu’à 55% en Afrique parce que nous acceptons tout », déclare l’ancien coordonnateur du mouvement.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

What's your reaction?

Related Posts

1 of 559

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *