Categories ActualitésFoot ballSport

Comment gérer la pression de Chelsea pour Habib Diallo ?

Au lendemain de la révélation de la grosse offre de Chelsea pour s’attacher de ses services, l’attaquant sénégalais du Fc Metz, Habib Diallo, a raté son match contre Strasbourg. Après ce raté, le technicien Cheikh Tidiane Bitèye estime que c’est le moment de partir pour le natif de Thiès.

«Un départ ? J’entends des rumeurs, mais je ne suis pas au courant. Pour le moment, je suis à Metz et j’ai prolongé jusqu’en 2022. J’espère bien terminer la saison ici». Mouhamadou Habib Diallo avait ainsi assuré, suite à la révélation d’une grosse offre de Chelsea pour s’attacher ses services. Et on attendait sa prestation au lendemain de cette rumeur de transfert. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les 20 millions d’euros (environ 13 milliards F Cfa) posés par les Blues sur la table du Fc Metz a semblé avoir un effet sur Habib Diallo. Le footballeur de 24 ans a presque raté son match. Il a manqué une nette occasion de but, qui aurait permis à son équipe de faire le break. Seul au 5,5 m, l’attaquant sénégalais a manqué un bon centre. Ensuite, on l’a vu essayer de jouer seul sur un joli contre. Toutefois, les Lorrains ont réussi à maintenir le score de 1-0 jusqu’au terme de la rencontre.

Comment le natif de Thiès doit gérer ce poids ? «C’est très, très difficile pour un joueur comme lui, qui est en train de confirmer ce qu’il avait fait la saison passée. Il faisait partie des meilleurs buteurs. Aujourd’hui, c’est un autre palier, la première division, même si Metz connaît ce palier, je pense que ce sera un bon choix de carrière. Parce que c’est une plus-value car Chelsea est un grand club qui est capable de jouer (encore) la Ligue des champions la saison prochaine», analyse le technicien Cheikh Tidiane Bitèye.

L’ancien coach du Jaraaf de Dakar invite ses encadreurs à le soutenir mentalement. «Je pense que tous les échecs à partir des joueurs qui se déplacent d’une équipe à une autre, surtout vers un cador, sont souvent tributaires de la prise en charge mentale. C’est pour cela que je dis qu’il va falloir que son entraîneur puisse le couver et ensuite l’inciter à progresser. S’il a cette ambition de progresser, il doit comprendre qu’il va faire une trajectoire plus haute, de la même manière que Sadio Mané. Je pense que, mentalement, il sera un joueur déjà prêt qui pourrait gravir les échelons», prédit-il.

«Je crois qu’il peut partir»

Le joueur formé à l’académie Génération Foot de Déni Biram Ndao (Sénégal) reste sur sa marge de progression. Auteur de 26 buts lors du dernier exercice de Ligue 2 française, il est actuellement à 10 pions en Ligue 1. L’ancien Directeur technique régional (Dtr) de Saint-Louis estime qu’un départ du joueur, passé par Brest sous forme de prêt, est une bonne chose. «Je crois qu’il peut partir. Avec Metz, il est en train de faire une saison très bonne. Aujourd’hui, il a confirmé dans la première partie. Il semble que Chelsea est très intéressé par l’attaquant, il sait que c’est un joueur de duels. Avec un garçon comme Habib, c’est une excellente chose pour Chelsea. Et certainement, il y aura une grosse motivation pour confirmer ce qu’il est en train de faire et pour gagner sa place de titulaire, non seulement avec Chelsea mais également avec l’équipe nationale du Sénégal», estime l’ancien entraîneur de l’As Douanes avant d’ajouter : «C’est sûr que c’est une plus-value. Maintenant, il reste à discuter avec l’entraîneur qui pourra certainement le couver, le faire progresser. Je pense que c’est ce qui est le plus important pour un jeune joueur qui bouge d’un club à un autre, surtout une équipe qui fait partie des cadors européens. Je pense que c’est un bon choix. D’abord, l’enjeu financier est important avec 20 millions d’euros pour un jeune joueur qui quitte Metz ; ensuite, ce sera un bon choix par rapport à son talent».

Adama COLY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *