Categories Politique

GESTION DES INONDATIONS EN BANLIEUE Des maires libéraux de Pikine dénoncent le manque de soutien de l’Etat

Le ministre du Cadre de vie et le maire de la Ville de Pikine, Abdoulaye Thimbo, sont dans le collimateur de l’édile libéral de la Commune de Guinaw rails Sud, Abdoulaye Diop à propos de la gestion des inondations qui affectent certains de ses administrés. Profitant d’une remise de subvention à quatre Asc de sa localité, le maire libéral de Guinaw rails Sud n’a pas perdu de temps pour brocarder Diène Farba Sarr et Abdoulaye Thimbo.

Il déplore leur inertie par rapport aux inondations qui affectent sa localité. S’en prenant en premier au ministre du Cadre de vie, l’édile libéral Diop dénonce : «Diène Farba me fait rire. Car au lieu de travailler, il est là à râler de gauche à droite au moment où les populations pataugent. Nous n’avons reçu aucune aide venant de l’Etat même pas une seule goutte de carburant. Jusque-là, on s’est organisé avec l’aide des populations pour évacuer les eaux dans les quartiers en mobilisant 12 motopompes.»

Le maire Diop s’en est pris, par la suite, au maire actuel de la Ville de Pikine. «A part un hydrocureur pour une demi-journée, nous n’avons vu aucune assistance du maire de Pikine. On n’a pas senti la Ville de Pikine dans les inondations qui affectent notre commune.» L’édile de Guinaw rails Sud en a profité pour exhorter à l’Etat à accélérer les travaux d’assainissement et de restructuration de sa localité. «Je crois qu’il serait mieux pour cet Etat d’accélérer les travaux d’assainissement et de restructuration de Guinaw rails Sud que nous avons entamés du temps du Président Wade au lieu de faire ses promenades inutiles», raille encore Abdoulaye Diop.

A rappeler que, dans cette commune, depuis le début de l’hivernage, deux familles ont été relogées à l’école Oumar Diouf Dia de la localité et une autre a déménagé.  

Même coup de gueule exprimé par l’édile libéral de Djidah Thiaroye Kao, Cheikh Dieng. Ce dernier, en marge d’une cérémonie d’installation d’un matériel d’électrification au solaire de la Grande mosquée de Touba Thiaroye, s’en est également pris aux ministres Diéne Farba Sarr   et Fatou Tambédou qui, selon lui, passent leurs temps à parler au lieu de faire du concret.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *