Categories Société

GRAND RASSEMBLEMENT DES TRAVAILLEURS LE 11 MARS : le Sutsas participe

Le Sutsas n’entend pas manquer le grand rassemblement des travailleurs prévu le 11 mars prochain à la Place de l’indépendance. D’ailleurs, Mballo Dia THIAM et Cie en appellent à une forte mobilisation sociale pour le triomphe du mouvement syndical qui réclame le respect des accords signés en février 2014.
 
Le front social est en ébullition. Après la marche organisée mardi dernier à l’université de Dakar par le Syndicat autonome des enseignants du Sénégal (SAES) pour exiger du gouvernement le respect des accords signés en février 2014, c’est autour du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS) de s’inscrire dans cette même dynamique de confrontation avec l’Etat. Dans un communiqué reçu, hier, à Walf Quotidien, le secrétaire général Mballo Dia THIAM et ses camarades du Comité national de lutte (CNL) invitent à une forte mobilisation lors du grand rassemblement des travailleurs prévu le 11 mars prochain à la Place de l’indépendance. 
Ces derniers qui ont analysé, avant-hier, la situation socio-sanitaire, se sont, en effet, réjouis de la dynamique unitaire engagée par les syndicats du secteur public dans l’unique but de faire appliquer les accords «réalistes et réalisables» signés depuis février 2014 et mis, selon eux, «sous le boisseau par certains». C’est ainsi qu’ils demandent aux camarades d’adhérer aux luttes engagées dans le respect des décisions d’instances communes. Ce, en attendant, disent-ils, que le Comité exécutif national (CEN) statue sur les grèves communes. 
Par ailleurs, le SUTSAS interpelle les centrales syndicales, notamment l’UNSAS, pour le renforcement et l’encadrement des syndicats sectoriels afin de faire triompher le mouvement syndical. D’ailleurs, s’agissant de l’appel au regroupement des syndicats du secteur de la santé, le SUTSAS dit regretter l’éclatement de la fédération des syndicats du secteur en 2008 et de la convergence en 2013. C’est ainsi que le syndicat appelle à une évaluation objective de ces différentes unités d’action pour se retrouver autour d’une plateforme unitaire. Aussi, le Sutsas se félicite-t-il de l’adhésion des autres syndicats à son idéologie unitaire et a pris la décision de porter la question au niveau de son Comité exécutif national (Cen) convoqué le samedi 2 avril prochain.
 Saint-Louis, le directeur de l’hôpital accusé de népotisme
La crise qui sévit en ce moment à l’hôpital régional de Saint-Louis est née de sa volonté manifeste du directeur de remettre en cause la gestion démocratique du personnel par des nominations relevant du népotisme. Ainsi accusent Mballo Dia THIAM et ses camarades du SUTSAS à l’issue de leur séance ordinaire d’avant-hier. En représailles, ils encouragent leurs camarades dans la lutte pour la préservation des acquis syndicaux et demandent aux unions régionales du SUTSAS d’organiser une journée de protestation avec port de brassards rouges le jeudi 10 mars prochain en guise de soutien. Cette journée, ajoutent les syndicalistes, sera aussi mise à profit pour dénoncer le retard du paiement de deux mois de salaire des contractuels et des heures supplémentaires. Dans la foulée, ils exigent le remboursement des ordres de recettes indus. Le SUTSAS n’écarte pas d’imprimer un caractère national à cette lutte si la situation ne se règle pas à l’expiration du préavis de grève déposé par l’union régional de Saint-Louis.
Abdoulaye SIDY
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *