Categories ActualitésPolitiqueSociété

Guy Marius Sagna bloque le dialogue politique

L’opposition et la société civile ont posé le cas Guy Marius Sagna sur la table du dialogue politique. Les plénipotentiaires de ces deux entités exigent la libération immédiate et sans condition de l’activiste, même s’ils n’en font pas une condition sine qua none pour la poursuite du dialogue politique. Avant-hier, les plénipotentiaires de l’opposition et de la société civile avaient réclamé le rétablissement de Karim Wade et de Khalifa Sall dans leurs droits pour leur permettre de pouvoir briguer le suffrage universel lors de la prochaine élection présidentielle prévue en 2024. Mais, pour l’instant, la mouvance présidentielle fait de la résistance. Elle refuse de céder d’un iota aux exigences de l’opposition et de la société civile. Guy Marius Sagna et sept autres activistes avaient été arrêtés le 28 novembre dernier à la suite d’une manifestation devant les grilles du palais de la République, contre la hausse du prix de l’électricité. Mais ses codétenus sont libres depuis lors. Il est le seul à croupir en prison. Ce qui constitue, aux yeux de la société civile et de l’opposition, une volonté de le casser.

Ch.G.DIENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *