Investissements : Le Japon capte le Sénégal

 

Les milieux d’affaires japonais s’intéressent de plus en plus au Sénégal, qui est l’un des pays africains les plus stables politiquement et qui enregistre une croissance continue au cours de la période du fait de la mise en œuvre du Pse, selon Tatsuo Arai, l’ambassadeur du Japon au Sénégal.

 

«Les investissements privés japonais au Sénégal évolueront. Il y aura plus de création d’emplois et plus de transferts de technologies au Sénégal. C’est ainsi que notre coopération contribuera aux efforts du Sénégal dans la réalisation des objectifs de développement durable. Nous espérons que les entreprises japonaises bénéficieront du potentiel dynamique sénégalais», dit-il. Tatsuo Arai s’exprimait, hier, dans le cadre de la deuxième édition du comité économique pour la promotion de l’investissement des entreprises japonaises au Sénégal. Des entreprises comme Sucre Cube et Tsuji Plastic dans la fourniture de l’énergie renouvelable, Modec et Sctsn dans le secteur pétrolier sont déjà présentes dans le pays. Quand à Amadou Hott, ministre de l’Economie et de la Coopération, il a plaidé pour un «partenariat économique et commercial plus fort» entre les deux pays, basé notamment sur l’investissement privé et sur des flux commerciaux plus importants. Il affirme que le Sénégal veut se positionner comme une plaque tournante en Afrique pour les multinationales japonaises desservant les marchés régionaux.

 

 

 

Magib GAYE

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*