ActualitésDernière minutePolitique

Ismaila Madior FALL sur les conditions de sécurité demandées par SONKO : « l’Etat n’a pas pour habitude de négocier avec des justiciables»




Dans un entretien exclusif avec Walf TV, le leader du PASTEF a déclaré ne pas se présenter à son procès contre Adji SARR parce que l’Etat du Sénégal ne lui garantissait pas la sécurité. Au contraire, estime-t-il, il n’a cessé de subir les assauts des forces de l’ordre. Selon lui, si toutes les conditions sécuritaires sont réunies, il va se présenter au tribunal.

Ainsi, les avocats du maire de Ziguinchor ont demandé au ministre de la Justice de laisser Ousmane SONKO « choisir librement son itinéraire, lever le siège de son domicile et laisser entrer ses partisans dans la salle d’audience ».

Ce que le ministre de la Justice n’aurait pas voulu entendre. Si l’on en croit le journal Le Quotidien, « Ismaïla Madior FALL a expliqué aux conseils de Ousmane SONKO que l’Etat n’a pas pour habitude de négocier avec des justiciables. Une fois qu’il a établi les conditions d’un bon déroulement du procès, il appartient à toutes les parties de comparaître. Si l’une des parties, en particulier l’accusé, fait défaut et ne comparaît pas le jour de l’audience, l’Etat appréciera et la loi s’appliquera selon les procédures régulières ». Pour le ministre, « l’Etat n’a pas pour habitude de négocier avec des justiciables ».

Une posture de l’Etat qui risque de ne pas fléchir la position d’Ousmane SONKO qui part pour ne pas se présenter au tribunal de son propre gré.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 2 782