International

Japon : L’ancien Premier ministre Shinzo Abe tué par balles

Shinzo Abe est décédé. L’ex-Premier ministre japonais a succombé à ses blessures, quelques heures après avoir été attaqué par balles lors d’un meeting électoral à Nara, ont annoncé les médias locaux. Selon un haut responsable du PLD, le Parti libéral-démocrate au pouvoir, il est mort à l’hôpital. Cette attaque a suscité une vive émotion chez les dirigeants internationaux.

L’ancien chef de l’exécutif prononçait un discours en fin de matinée près d’une gare à Nara, dans l’ouest du Japon, lors d’un rassemblement de campagne électorale en vue des élections sénatoriales de dimanche, lorsque des coups de feu ont été entendus, ont indiqué la chaîne nationale NHK et l’agence de presse Kyodo. Un homme d’une quarantaine d’années a été désarmé et arrêté pour tentative de meurtre, selon la NHK, citant des sources policières.

Selon plusieurs médias locaux, le suspect serait un Japonais de 41 ans ayant par le passé appartenu à la Force maritime d’autodéfense japonaise, la marine nippone. Des images de la NHK ont montré des policiers japonais portant des équipements de protection pénétrer vendredi après-midi dans un bâtiment identifié par la chaîne de télévision comme le domicile du suspect.

Sur des images de la NHK montrant le moment de l’attaque, on voit Shinzo Abe debout sur un podium, puis une forte détonation retentit et de la fumée se dégage. Tandis que les spectateurs surpris par la détonation se baissent, plusieurs personnes en plaquent une autre à terre. Shinzo Abe prononçait un discours et un homme est arrivé par derrière.  Un homme d’une quarantaine d’années a été désarmé et arrêté pour tentative de meurtre, selon la NHK, citant des sources policières.

Selon plusieurs médias locaux, le suspect serait un Japonais de 41 ans ayant par le passé appartenu à la Force maritime d’autodéfense japonaise, la marine nippone.

Des images de la NHK ont montré des policiers japonais portant des équipements de protection pénétrer vendredi après-midi dans un bâtiment identifié par la chaîne de télévision comme le domicile du suspect. Sur des images de la NHK montrant le moment de l’attaque, on voit Shinzo Abe debout sur un podium, puis une forte détonation retentit et de la fumée se dégage. Tandis que les spectateurs surpris par la détonation se baissent, plusieurs personnes en plaquent une autre à terre. Shinzo Abe prononçait un discours et un homme est arrivé par derrière.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 315

2 Comments

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *