Categories Journal de mariage

Journal de Mariage : le contrôle de soi

 Journal de Mariage

Dans de nombreuses circonstances, l’être humain étale sa colère. Ses émotions prennent le dessus quand il se sent, à raison ou à tort, acculé. Au-delà du simple stress, son subconscient prend le contrôle de tout son être.

« Fais ce qui est juste, advienne que pourra ». Quand on se sent mal, la chose qui nous  vient, le plus souvent, en tête, c’est la révolte. On pense qu’elle peut soulager les peines du cœur. Seulement, est-ce la bonne manière de se comporter ?  Certains  me diront : bien-sûr ; d’autres : non évidemment. Ceux qui disent oui  partent de l’esprit de la Loi du Talion : «œil pour œil, dent pour dent ». Ici, il est plus question de révolte dans le sens d’extérioriser, sous diverses manières, angoisses existentielles et préoccupations matérielles. Dans tous les cas,  la retenue est recommandée. En attendant le calme et la sérénité qui mènent au pardon, au soulagement de l’esprit.

Ceux qui ont le sang chaud ne pardonnent certes pas aussi facilement à  autrui même si c’est ce dernier qui a raison sur toute la ligne. Ils pensent que par ce geste, ils se rabaissent. En couple, cependant, il faut impérativement mettre de côté son égo pour que l’harmonie soit au rendez-vous dans le foyer. Si on a tort, il est préférable de le reconnaitre et de s’ouvrir à  l’autre. C’est  cela  le bon comportement.

 

Moralité

Si seulement il vous arrive d’être dans une situation de détresse, je vous  recommande  de garder le calme au maximum. Soit en s’isolant soit en étant avec quelqu’un en qui on a réellement confiance. C’est une façon de faire revenir la sérénité qui permette de ne pas commettre une erreur qu’on pourrait regretter à l’avenir.

Se contrôler, c’est  aussi savoir se taire.

 

Par Mme NIASS Ndèye Coumba THIAM

Journal précédent, cliquez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *